ABC Magie

Rituel de Magie pour soi ou pour les autres

Rituel de Magie pour soi ou pour les autres

Je vous invite à lire (relire) l’article relatif au Karma qui n’est qu’une ébauche de la question mais néanmoins nécessaire à la compréhension du propos. Ensuite et simplement ensuite, vous pourrez vous intéresser au Rituel de Magie pour soi ou pour les autres.

Catherine d’Auxi Voyante Médium et Cartomancienne répond à toutes vos questions. Appelez maintenant le 02 96 38 04 52 ou

Rituel de Magie pour soi ou pour les autres – Pratiquer la Magie pour soi ?

C’est simple et cohérent. Le praticien assume l’Action de la Force Divine (car c’est bien ce qu’il met en action) dans sa vie. Il est utile de préciser qu’un seul Rituel peut être effectué par lunaison (de la Nouvelle Lune à la Nouvelle Lune suivante) autrement on risque fort de se trouver confronté à de la « bouillie astrale ». Il est important aussi de souligner que la purification personnelle est fondamentale, obligatoire car bien qu’apparemment simple elle agit avec force et efficacité et elle contribue à la réalisation de vos demandes.

Rituel de Magie pour soi ou pour les autres – Pratiquer la Magie pour une autre personne qui vous a sollicité ?

Le praticien participe au Karma du bénéficiaire aussi authentiques et sincères que soient les sentiments à l’origine de la démarche. Ce qui veut dire une prise en charge, de la part du praticien, des énergies perturbées du bénéficiaire, permettant ainsi la réalisation de la demande. Cette prise en charge pourra se manifester dans la vie du praticien par des épreuves, des blocages, à moins que ce dernier ne soit structurellement pur pour évacuer ces pressions négatives attirées dans son Aura. Pour un néophyte, il arrive que le praticien bénéficie de la Force Divine qu’il a évoquée. Cela souligne que ses propres énergies sont touchées et qu’il conviendra de procéder à une Purification. Cela étant, si la raison est que sa force énergétique n’est pas suffisamment puissante, il ne lui arrivera rien de dommageable sauf s’il devait s’obstiner et procéder à des ingérences dans le Karma d’autrui. Si au contraire sa structure peut assumer les énergies erratiques d’autrui, il aura à affronter quelques désagréments mais son corps subtil se renforcera et s’ouvrira alors la Porte de la Connaissance.

Le bénéficiaire est une seule personne.

Si vous réalisez les Rituels plusieurs fois, espacés les uns des autres, c’est-à-dire un par lunaison, vous augmentez votre participation karmique à la vie de ce bénéficiaire (à moins d’être structurellement assez pur pour évacuer les Energies captées). S’il vous venait à l’idée de pratiquer plusieurs Rituels pour le bénéfice d’une seule personne, ce qui pourrait être un Rituel de purification, puis un Rituel de prospérité, puis un Rituel d’Amour…, vous devez comprendre :

  1. Qu’une énorme dilapidation d’énergie mentale, psychique et vitale a lieu à votre détriment, vous  faisant perdre la moindre chance d’immunité face aux énergies négatives devant être prises en charge,
  2. Que plusieurs forces étant sollicitées en même temps, il va en découler un désordre électromagnétique qui frappe non seulement le praticien mais également le bénéficiaire qui est à l’origine des demandes.

Il y a plusieurs bénéficiaires.

Votre participation karmique se complique dans la mesure où ce seront les énergies déviées de plusieurs personnes qui seront à prendre en charge. Il en résulte une perturbation électromagnétique qui pourra être très préjudiciable voire dangereuse pour le praticien. Lorsque les Rituels sont effectués une fois par mois, la prise en charge karmique est celle indiquée ci-dessus, sachant que l’évacuation des énergies ne se fera sur une lunaison que pour une personne à la fois. Réaliser plusieurs Rituels pour plusieurs personnes sur une Lunaison est le pire des procédés. La charge karmique est démultipliée dans le temps et sera à l’unique destination du praticien, les bénéficiaires n’étant en rien responsables  des procédés ou pratiques utilisées par l’opérateur.

Un lien karmique (famille…) unit le praticien et le bénéficiaire qui est demandeur. Qui n’a pas été tenté de soulager le Karma de son enfant ? La prise en charge karmique est totale, intense, définitive mais l’évacuation des énergies viciées est très rapide. Plus le lien karmique ou affectif est fort, plus la participation sera intense (c’est un peu se mettre à la place de…) mais l’évacuation se fera rapidement : un mauvais moment à passer à la place de… Il conviendra cependant de se cantonner à un seul Rituel, les autres à venir devant être espacés d’au moins 13 lunaisons.

Le bénéficiaire n’a pas sollicité le praticien.

Rituel de Magie pour soi ou pour les autres ? C’est bien le moment de se poser sérieusement la question : La participation karmique du praticien s’accroît gravement car le bénéficiaire n’ayant rien demandé, il n’assumera en rien les énergies déviées qui lui sont propres, qui ont été réveillées par le Rituel pour être transmutées.

  1. Le bénéficiaire suit une voie spirituelle (il prie, il médite…). La négativité tapie dans son être agressera le praticien mais son Ame profitera de cette opportunité de Purification et agira positivement. C’est ainsi que l’agression occulte cessera peu à peu et que le Rituel pourra être efficace.
  2. Le bénéficiaire n’a aucune pratique spirituelle. Son subconscient, en mode défense, va agresser violemment le praticien avec d’autant plus de force qu’aucun relais ne sera pris par son Ame. Une fermeture à l’égard des « canaux » de la communication implique qu’aucune emprise n’est possible. Le praticien aura donc à assumer en totalité les énergies de rejet émises par le subconscient du bénéficiaire et les conséquences énergétiques provoquées sur un bénéficiaire réfractaire. Il ne faut pas vouloir le bien pour quelqu’un qui ne le sollicite pas.
  3. Le bénéficiaire est uni par un lien karmique au praticien (famille, ami intime,…). Les effets de rejet du subconscient se manifesteront, toutefois la soupape de sécurité est ce lien karmique qui permet d’initier le processus d’évacuation chez le praticien. Il n’empêche que le moment peut être désagréable.

Tout ceci concerne la pratique magique et elles s’appliquent dans une moindre mesure à la pratique de la Prière. Même s’il y a une prise en charge énergétique celle-ci demeure très faible et en retour celui qui prie bénéficie, au passage, de la Force Divine sollicitée pour aider les autres.

Pratiquer la Magie Blanche en toute sécurité et toute connaissance ? Procurez-vous MAGIE BLANCHE Grimoire Secret

Catherine d’Auxi Voyante Médium et Cartomancienne répond à toutes vos questions. Appelez maintenant le 02.96.38.04.52 ou

© Catherine d’Auxi Droits réservés (copyright)

La Magie Blanche n’est et ne sera jamais une science exacte, la réussite des rituels étant conditionnée à beaucoup de paramètres comme le respect de la pratique, la Foi, l’Abandon qui sont de nature humaine donc forcément sujets à fluctuations.

Il n’est en aucun cas souhaitable de s’intéresser à l’ésotérisme, de pratiquer la Magie ou toute autre expérience comme le Spiritisme (oui-ja) ou encore les voyages astraux avant l’âge de 21 ans.  Le Corps Mental en construction n’est pas apte à recevoir les influx énergétiques démultipliés par ces pratiques. En TOUT la mesure est obligatoire, mère de sûreté … et fixer cette limite pour la pratique ésotérique et particulièrement de la magie ne relève à aucun moment de la maturité mais de la plus élémentaire sécurité mentale.

Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce blog est dofollow ! 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top
Boosté par WP-Avalanche