Esotérisme et spiritualité différence ou complémentarité ?
Spiritualité

Esotérisme et spiritualité différence ou complémentarité ?

Esotérisme et spiritualité différence ou complémentarité ?

Finalement il en est de l’Esotérisme et de la spiritualité comme de la poule et de l’oeuf. Indissociables. La remarque m’a été faite que ce site est plus spirituel qu’ésotérique ou plus dédié à la Magie qu’à la Voyance. Que les lecteurs sont peut-être plus intéressés et en attente d’articles purement ésotériques plutôt que de prières. Tout en tenant compte de ces commentaires, je vais vous expliquer quelles sont les raisons de ce choix éditorial.

Définition de l’ésotérisme

L’ésotérisme est un mot souvent assimilé au paranormal. Or, il s’agit d’une Science réservée à l’origine à une élite d’Initiés. C’est ainsi que des doctrines secrètes ou cachées ont été désignées par le courant ésotérique. Il s’agit donc d’une connaissance occulte. Le contraire est l’exotérisme qui correspond aux rites enseignés au plus grand nombre via les religions. Sachez toutefois que l’esotérisme (enseignement secret et caché), n’est jamais en contradiction avec l’exotérisme. Il ne faut pas confondre l’ésotérisme avec la parapsychologie, la voyance, bien que ces différents courants soient regroupés sous ce terme générique. En pratiquant les Rituels qui sont proposés sur Diamant Voyance, vous pratiquez l’ésotérisme en ouvrant la Porte de la Spiritualité.

Définition de la spiritualité

La notion de spiritualité (du latin ecclésiastique spiritualitas1) comporte aujourd’hui des acceptions différentes selon le contexte de son usage. Elle se rattache conventionnellement, en occident, à la religion dans la perspective de l’être humain en relation avec Dieu et le salut de l’âme. Elle se rapporte, d’un point de vue philosophique, à l’opposition de la matière et de l’esprit. Elle désigne également la quête de sens, d’espoir ou de libération et les démarches qui s’y rattachent (initiations, rituels,…).

Alors, ces deux notions sont-elles opposées, complémentaires… ?

Sans spiritualité, l’ésotérisme est de « bas étage ». Pour pratiquer l’ésotérisme, j’écris bien pour pratiquer, il est indispensable d’élever sa conscience. Et comment l’élève-t-on ? En priant, en méditant, en pratiquant des Rituels. Il n’en reste pas moins que si on s’y intéresse de manière juste « intellectuelle »,  le besoin d’élever son âme sera différent mais fatalement un peu réducteur. Lorsque j’ai choisi d’exercer la voyance en qualité de professionnelle, mes Guides m’ont demandé quelles étaient mes motivations. J’ai répondu : « aider, éveiller, servir ».  Ainsi chaque fois que cela m’est permis, j’aide mes consultants à prendre les décisions opportunes (pour peu qu’ils le désirent), j’éveille les consciences en faisant le lien avec la spiritualité et je sers le Divin tout en faisant le bien autour de moi, ce qui répond à un besoin viscéral.

Sans spiritualité l’ésotérisme est une coquille vide, avec la spiritualité, l’ésotérisme est une huître perlière.

Catherine d’Auxi – Médium Voyante Cartomancienne

© Catherine d’Auxi Droits réservés (copyright)

1 Comment

1 Comment

  1. yuna

    31 mars 2015 at 0 h 49 min

    Bonsoir,
    Si j’ai bien compris, l’ésotérisme est en quelque sorte l’enseignement de la spiritualité, ce n’est donc pas possible d’être en « quête de sens » sans utiliser des rituels ? (C’est quoi exactement un rituel ?) Est-ce qu’il existe des sortes de courants de pensées au niveau des enseignements ? Si oui, est-ce qu’on peut choisir en toute connaissance de cause d’adhérer à tel ou tel moyen de s’élever ?
    Je vous remercie de l’attention que vous porterez à mes interrogations.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce blog est dofollow ! 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top
Boosté par WP-Avalanche