Différences entre Subconscient et Conscient
subconscient influence inconscient

Différences entre Subconscient et Conscient

Différences entre Subconscient et Conscient

Il y a 2 modes de fonctionnement bien différenciés dans un même esprit.

Le conscient est le siège du raisonnement, du choix, vous choisissez en conscience votre vie, votre maison, votre profession (en regard de vos possibilités intellectuelles et financières), votre conjoint… Bref c’est avec le conscient que vous prenez vos décisions.

Le subconscient, siège des pensées source, ne raisonne pas, ne discute pas. Il accepte ce que vous lui donnez comme nourriture, bonne ou mauvaise. Vos pensées positives sont actives, elles sont nourriture saine. Vos pensées négatives sont destructrices. Dans l’un comme l’autre cas, le travail va se faire insidieusement sur le conscient. Comprenez bien que le subconscient ne juge pas, n’intellectualise pas, il n’a pas à définir si vos pensées source sont bonne ou non pour vous. Si vous acceptez cette injonction inconsciente « je n’y arriverai jamais », c’est faux et pourtant votre subconscient va le valider, l’accepter et induire les résultats sur votre vie en conséquence. C’est aussi la raison pour laquelle il faut être vigilant sur les injonctions que l’on donne à ses enfants.

Même si vous êtes le plus grand psychologue, le plus grand intellectuel, votre subconscient ne peut raisonner. Si vous lui donnez de fausses suggestions, il va les valider et se mettre à les réaliser…

Le moyen de plus simple pour changer ces pensées source négatives est de répéter de façon psalmodiée parfois des idées harmonieuses pour faire en sorte de changer au fond vos fonctionnements instinctifs de penser donc de vivre.

Chaque fois que vous avez peur, que vous êtes en colère ce qui constitue des formes destructrices, décrétez la libération, la santé, la résolution des difficultés comme allant de soi pour votre plus grand bonheur.

Comment réagir face à une injonction extérieure ?

« Ça n’a pas l’air d’aller ! » Qui n’a pas déjà entendu cette phrase. Celui qui est dirigé par un subconscient négatif va faire sienne et intégrer cette injonction comme pensée source et immédiatement même s’il allait bien, se mettre à aller mal (vraiment). En revanche, celui qui connaît la force du subconscient, associera dans son subconscient une idée d’immunité et répondra « Je suis préoccupé par… , je vais revenir parmi vous ». Ainsi au lieu d’alimenter une pensée source négative, il alimentera la confiance en soi et la bonne santé.

Ce n’est pas toujours simple à faire automatiquement. Juste parce que l’éducation a un poids considérable dans ce mode de fonctionnement. Les injonctions parentales sont des sources de constructions mentales. Un parent qui donne des injonctions négatives « tu n’y arriveras pas, regarde tu t’es encore trompé, tu n’as pas de chance, tu es trop (petit, gros, grand), tu vas être malade… », formate le subconscient de son enfant. Les pensées d’amour « tu es beau, tu vas réussir, je crois en toi… » sont les meilleurs terreaux pour des graines de bonheur.

Comment neutraliser ces pensées négatives ?

Pensez que la vie est belle et votre vie deviendra belle. Votre avenir est le reflet de vos pensées.

Votre subconscient ne discute pas, il obéit. Si vous vous dites « je n’ai pas les moyens de m’offrir cette voiture », votre subconscient l’accepte. En revanche, si vous en imprimez la photo que vous affichez de façon à la regarder souvent comme étant vôtre, votre subconscient l’acceptera. Il suffit d’associer à l’image la pensée source « c’est ma voiture » (ayez soin de choisir la couleur, les options sur la photos car la pensée source réalise l’image).

Vous pouvez choisir, la santé, le bonheur, les relations aux autres harmonieuses, d’être aimable, cordial.

Le conscient est le gardien du seuil. Sa première fonction est de veiller à ce que les pensées source ne soient pas négatives, destructrices. Votre conscient peut choisir de croire que le bon est en train de se créer et va se produire.

Votre puissance primordiale est la force de vos pensées. Rejetez les pensées négatives (venant de vous ou des autres) et affirmez le positif.

Surveillez ce que vous pensez mais également ce que vous dites. Ne vous entendez jamais dire « ce n’est pas la peine, je n’y arriverai pas » ou encore « c’est fichu, je vais perdre mon travail » parce que votre subconscient ne réfléchit pas, il obéit. Dites-vous au contraire « je vais faire (telle chose) parce que je peux » ou encore « Au travail des solutions positives se présentent pour moi ».

Ne vous dites jamais « je ne peux pas le faire », dites-vous « tout m’est permis ».

Ne permettez jamais aux autres de penser pour vous et de vous donner des injonctions négatives. Choisissez vos pensées et prenez vos décisions.

Et si vous n’y arrivez pas, parce que l’habitude est trop ancrée, n’hésitez pas, à l’occasion d’une consultation de voyance, nous pourrons mettre en place une stratégie qui sera valable TOUTE VOTRE VIE…

Catherine d’Auxi Voyante Médium et Cartomancienne 

Copyright – Catherine d’Auxi (droits réservés)

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce blog est dofollow ! 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top
Boosté par WP-Avalanche