Vierge Noire

Vierge Noire que signifient ces statues noires ?

Vierge Noire que signifient ces statues noires ?

vierge noire que signifient ces statues noiresEleousa noire et verte

Venez à la découverte de la Vierge Noire avec pour point d’orgue le 21 juin, jour du solstice d’été à 12 h, heure solaire et vous pourrez chaque année (pour peu que vous ayez vérifié la date exacte du solstice) effectuer un rite devant la statue. Je vous engage vivement à vous y intéresser de très près, à chercher à proximité de chez vous ou de l’endroit où vous vous trouverez ce jour-là, une Vierge Noire. Il y va de votre évolution spirituelle et sachez qu’il s’agit d’une rencontre alchimique.

Tout ce travail est réalisé à partir de l’ouvrage « Vierges Noires, la réponse vient de la Terre » de Jacques Bonvin que vous  pouvez vous procurer ici. Je n’ai fait qu’en extraire des passages importants mais la substance est bien évidemment dans l’ouvrage sus-cité sachant que le Rite n’y est pas inclus.

Que signifient ces statuettes de la Vierge Marie, au visage et aux mains noires alors que la Vierge est Lumière, blancheur et qu’elle symbolise la pureté et l’éclat de l’astre du jour.

Ces Vierges noires ont aussi la particularité, soit d’être sous terre (dans des cryptes) ou leur autel, leur piédestal est orienté au Nord-Est (emplacement du Soleil Levant au moment du Solstice d'été). Par comparaison, chacun sait que l’autel des églises est orienté à l’Est.

On peut y voir un lien alchimique qui veut que tout part de la terre, tout s’accomplit dans le ventre de la terre, dans la chaleur à l’origine de toute transmutation.

Ce Culte de la Déesse Mère, celle qui enfante, ayant le ventre rond et les hanches larges, représente par extension l’Enfant.

Pas à pas avec Jacques Bonvin, nous allons nous intéresser aussi aux couleurs originales de cette Mère de sous terre (vert, rouge, or), aux courants telluriques passant à proximité du lieu de Culte et aux « antennes » énergétiques présentes à proximité.

Ainsi nous approcherons le mystère de la Vierge Noire, et comprendrons quelque peu ce qu’est la « géobiologie sacrée ».

Quand sont apparues les Vierges Noires ?

Elles ne sont réellement apparues que vers la fin du XI° siècle, en tant que telles, et faisaient suite à Isis, Déesse non assise sur un trône mais sur un siège simple. Elles étaient totalement implantées à la fin du XIII° siècle.

Elles sont aussi limitées dans l’espace. Sur 190 recensées dans le monde,  on en trouve une centaine en France et dans quelques points du monde bien précis. En France, elles sont essentiellement en Auvergne, une seule est présente en Bretagne à Guingamp dans la Basilique Alchimique.

Quelques unes sont en Espagne, en Pologne ou au Mexique.

La Vierge romane symbole de la connaissance

De la période romaine jusqu’au V° siècle, on ne trouve guère que des Vierges des supplications qui se tiennent debout, les bras levés. On peut y voir la position des prêtresses de la Mère lorsqu’elles pratiquent le rite. Ces Déesses ne sont pas mère et ne portent pas d’enfant. Les premières Vierges Mères sont assises sur des sièges et non sur des trônes à l’instar d’Isis comme indiqué ci-dessus.

De cette représentation va naître au XII° siècle une Vierge en majesté (assise sur un trône comme Notre Dame de Sous Terre à Chartres), dont la forme est fixée avec la rigueur du dogme. Cette Vierge est la Mère de Dieu, symbole de la connaissance.

Avec le XIII° siècle, elle devient Mère et c’est à partir du XIV° siècle qu’elle acquiert des attributs terrestres, elle est douceur, grâce.

Le XV° siècle amène la Vierge des Douleurs, la Piéta. Elle apparaît au pied de la Croix, en larmes, elle vient de perdre son fils.

C’est entre le XVI° et XVIII° siècle qu’elle s’épanouit en féminité, elle n’a plus d’enfant, son fils est mort, elle est devenue le lien indispensable entre le monde des hommes et le Christ Cosmique. C’est Lourdes, Fatima…

Seule donc la Vierge romane est apparue comme le trône du Tout-Puissant, le siège de la Sagesse, chargée du symbole de la Puissance et de la Connaissance transmissible aux hommes.

neuvaine-vierge-noireLa Neuvaine porte en elle la Lumière qui éclaire et perdure par la flamme de la bougie (cliquez sur la bougie de Neuvaine pour rejoindre l'article).

Catherine d’Auxi – Médium Voyante (cliquez sur le nom pour visiter le site de voyance).

Pour une consultation de voyance avec Catherine d'Auxi (cliquez sur les liens)

© Catherine d’Auxi – Droits réservés (copyright)

5 Comments

5 Comments

  1. Nathalie

    11 mai 2013 at 14 h 08 min

    N’est-ce pas aussi cette vierge qui réunit les gens du voyage à Sainte-Marie de la Mer, il me semble mais j’étais très jeune lorsque j’ai assisté à cette procession…

    • Catherine

      11 mai 2013 at 16 h 33 min

      Le culte des Saintes Maries de la Mer n’a rien à voir avec le culte des Vierges Noires puisqu’il s’agit de Sainte Sarah. La légende situe l’arrivée des saintes en Provence vers l’an 48 après Jésus-Christ. Marie Jacobé, la soeur de la Vierge Marie, Marie Salomé, mère des apôtres Jacques et Jean, leur servante Sarah, Marie-Madeleine, Lazare, Marthe et Maxumum pour fuir les persécutions s’embarquèrent sur une barque sans rame ni voile qui les mena directement de Palestine en Camargue. Pour remercier Dieu de les avoir sauvés, il célébrèrent une cérémonie de louange sur un autel de leur fabrication en pétrie puis se séparèrent.
      Seules restèrent, en raison de leur âge, Marie Salomé et Marie Jacobé assistées de leur servante Sarah. Après leur mort, on construisit un sanctuaire sur la grotte qui leur servait de tombe. La présence des saintes en Provence était connue de tout le Moyen-âge. La première choses que découvrirent les chercheurs sont annonciatrices d’un culte à la Déesse-Mère : un puits, une source d’eau et une grotte.
      On trouva enfin, couchés à droite et à gauche de l’autel le corps des deux saintes.
      Le culte des saintes Maries fut alors officialisé et l’on transforma l’église afin d’intégrer la grotte sous la forme d’une crypte. Il fallait une Sainte noire pour renouer le lien entre les anciennes déesses de la fécondité et la Vierge Marie. Elle vint avec le culte de Sarah la noire, Sarah l’égyptienne.
      Ce n’est pas la même traditions que vénèrent les gitans car selon eux, Sarah était une des leurs ayant eu une vision de la venue de la barque, elle jeta son manteau dans l’eau et s’en servit comme d’un radeau pour rejoindre la barque qu’elle mena à la terre ferme. C’est elle que vénèrent les gitans. Ils l’ont représentée sous la forme d’une statue de plâtre peinte qui siège dans la crypte de l’église des Saintes Maries.
      Nous sommes donc en présence d’une autre tradition qui n’a pas son origine dans la tradition des Vierges romanes du XII° siècle et surtout qui concerne des Saintes (Vierge pour Sarah certes) mais pas la Sainte Vierge Marie.

      • Nathalie

        11 mai 2013 at 16 h 58 min

        Merci Catherine pour cette explication, rien à voir effectivement toutes mes excuses

        • Catherine

          11 mai 2013 at 17 h 36 min

          Mais franchement Nathalie, vous n’avez pas à vous excuser, je trouve même votre question pertinente. Cela m’a permis de rechercher dans le livre de Jacques Bonvin “Vierges Noires la réponse vient de la terre” et cela m’a intéressé de voir qu’on pouvait vénérer des Saintes Noires qui ne soient pas des Vierges Noires… Passionnant même. Pour ce qui me concerne et je pense que cela va transparaître dans les articles qui lui sont consacrés, je suis une passionnée de la Vierge Noire et j’ai eu la surprise de savoir que l’unique de Bretagne habite à 20 minutes de chez moi 🙂

          • Nathalie

            11 mai 2013 at 17 h 46 min

            Je vous assure que pour moi cette procession dans l’eau est restée dans ma mémoire car j’étais vraiment fascinée 😉 Que de gens intéressants en Bretagne !!!! 😉 <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce blog est dofollow ! 

To Top
Boosté par WP-Avalanche

Grimoire Secret des Poudres Magiques

Unique, cet ouvrage est une Initiation à la Magie Verte ou Magie Végétale.

Cliquez sur ce lien pour le découvrir…

Esotériquement vôtre.

(fermez la fenêtre pour poursuivre votre navigation).