Le Comptoir (FAQ catalogue)

Véritable Bol chantant tibétain 7 métaux

Véritable Bol chantant tibétain 7 métaux

Origine du véritable bol chantant tibétain

L’origine des « bols chantants » n’a jamais été clairement établie de manière historique. Beaucoup de légendes courent à leur propos et la principale, celle qui tiendrait la corde, la situe depuis l’âge de bronze via le peuple animiste des « Chamans Bôn » venus du Tibet lors de la période précédant le Bouddhisme. Il s’agissait de forgerons nomades issus des contrées himalayennes ayant probablement pérégriné de l’Asie vers la Mongolie en croisant le Bouddhisme de l’Inde. La fusion des aurait créé ce courant chamanique avec ses pratiques religieuses, son large cérémonial, offrandes, divination, sacrifices, usage médicinal et, ce qui nous intéresse, l’usage du son pur accompagné de chants ou non.

Ces fameux bols chamaniques, qui sont en réalité des cloches renversée,  sont fabriqués avec sept métaux différents correspondant aux planètes. L’or pour le soleil ; l’argent pour la lune ; le mercure pour la planète du même nom, le cuivre pour Vénus, le fer pour mars, l’étain pour Jupiter et enfin, le plomb associé à Saturne.

Vous vous doutez que la résultante alchimique produit un son original, qualitatif et transporteur grâce à de voluptueuses vibrations à même de se porter sur vos chakras. Dès lors, il se peut que la magie de ces sons si particuliers à l’âme se placent plus particulièrement sur certains chakras que sur d’autres, on peut théoriser longtemps sur les aigus et nos capteurs sensoriels…

Un soin au bol chantant ?

Le but « d’un soin » au bol chantant peut se faire de manière simple, à l’instinct ou au contraire de façon précise afin de caresser et d’insister sur tel ou tel chakra. L’entreprise n’est pas que corporelle puisqu’elle implique l’âme, c’est donc une rencontre tout aussi alchimique que la composition du bol en lui-même, le son n’étant alors qu’un trait d’union dit sympathique dans un langage spirite, un peu comme celui des cascades. Ce n’est pas du tout agressif et nous épousons d’emblée les résonances proposées, ressentir est un besoin, vivre ces ressentis est crucial pour notre équilibre. L’écoute de la musique est de même nature.

Comment l’utiliser ?

La question qui se pose très vite est de savoir s’il est nécessaire de frotter le bol tibétain chantant à l’aide du maillet ou de gentiment le frapper, là encore, laissez parler votre instinct, vous êtes acteurs/actrices de votre séance. Toute harmonisation de l’Être par un biais est soumise à la créativité, la vôtre ! Le son-tapé ou son-friction est changeant suivant le procédé mis en place, la vitesse de rotation du maillet est aussi à prendre en compte. Vous pouvez également verser un peu d’eau dans le bol pour obtenir des sons différents, tout est à nouveau question de quantité.

Posez-le sur un petit coussin ou un support stable de votre choix, ce support entrera également en corrélation avec le rendu sonore.

Faut-il aller faire sa séance au milieu de la pièce ? Là aussi, à vous de trouver l’emplacement idéal dans votre pièce car tout son se télescopera avec les autres objets, le vivant surtout, les animaux domestiques, les plantes aussi qui seront autour de lui. Ce sera donc votre personnalisation qui fera la différence qualitative… et qui boostera, nous l’espérons, votre état méditatif et à suivre votre créativité… comme votre équilibre général.

Vous l’aurez compris, l’apprentissage est indispensable, les tâtonnements également, trouver ce qui nous correspond est toujours unique, la joie d’y parvenir est la récompense que nous mettons à réussir une rencontre car oui, c’est un rendez-vous bienfaiteur qui vous attend avec ce Bol chantant tibétain.

L’espace donc l’air et la paix de l’esprit, la paix de l’esprit et votre espace, voilà bien le défi proposé pour une séance de bol chantant  réussie. Une séance d’harmonisation, de méditation, de relaxation et mieux votre habitat aussi bénéficiera de ces ondes réappropriées, rééquilibrées, ainsi, le taux vibratoire général sera optimisé puisqu’il influe directement sur les deux hémisphères du cerveau, les obligeant sans contrainte douloureuse à se caler.

Qui est concerné ?

Sachez qu’une séance est possible avec des enfants puisque bien souvent, cet instrument était utilisé dans les écoles bouddhistes. Finalement elle bénéficiera à tous âges y compris les personnes âgées.

Plus qu’une thérapie, plus qu’un réducteur de stress, mieux qu’une aide à un sommeil réparateur, c’est une source bienfaitrice que vous ferez entrer chez vous. Il n’est pas difficile d’imaginer une complicité rituellique s’installer entre cet objet et vous…

Un Bol chantant, une expérience à vivre pour être tout simplement heureux.

 Yann d’Auxi Médium Spirite

© Catherine d’Auxi Droits réservés (copyright)

Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce blog est dofollow ! 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top
Boosté par WP-Avalanche