A propos de la Voyance

Tout se dire dans un couple ? 

Tout se dire dans un couple ? 

Etre un couple, c'est partager…

Parler de la journée, partager des émotions, échanger, communiquer est une règle de base de la relation amoureuse, du couple. Mais… Où s’arrête le partage, la communication, toutes choses sont-elles bonnes à dire ? Avouer une infidélité ou une pensée parasite, est-ce une bonne idée ?

Le mystère

Se livrer totalement à l’autre fait perdre une part de mystère. Et puis, la journée de travail est-elle réellement si intéressante, si passionnante ? N’est-ce pas un peu de même nature que de raconter sa journée d’école à maman ? En procédant ainsi, à la longue, la relation prend un tour plus affectif qu’amoureux.

Le silence

En revanche, si certains petits secrets sont nécessaires, certains silences sont inacceptables. Savoir parler c’est aussi savoir faire confiance à l’autre, évidemment en choisissant le bon moment, celui de la disponibilité et de l’intimité. Pour résumer, ce qu’il ne faut pas dire, les petits secrets sans importance ou ce qui pourrait blesser l’autre dans son estime de soi, voire réveiller des sentiments d’orgueil douloureux ; Ce qu’il faut dire, tout ce qui a trait à la « marche » matérielle du couple et de la famille.

Et enfin, ça dépend… L’infidélité.

tout se dire dans un couple

Il est déjà question du « code » mis en place par le couple et la réponse à la question : « la fidélité est-elle obligatoire ou ça dépend… ». Ensuite, s’il y a cette notion d’obligation, empreinte de respect de l’amour et de l’autre, s’interroger sur le fait qu’il s’agit ou non d’un moment d’égarement ou le symptôme d’un malaise dans le couple ou d’un reniement d’amour ? Faites le point déjà avec vous-même. Ensuite, sachez que parler peut avoir des conséquences irrémédiables et briser net un amour. Le pardon n’est pas si simple à obtenir. Ensuite, il faut considérer qu’un couple peut admettre intellectuellement, au détour d’une conversation une liberté d’action (notamment sexuelle) de l’un et de l’autre. Puis, mis en face de la réalité, cette acceptation peut s’avérer difficile à appliquer. Ce n’est pas parce qu’un couple est d’accord de rester ensemble et de « faire sa vie – sexuelle » chacun de son côté qu’on est obligé de le faire savoir urbi et orbi (à l’autre et au monde). Il est là question du plus élémentaire respect de l’autre, nos codes sociaux sont ainsi faits qu’un conjoint même d’accord pour une liberté sexuelle n’apprécierait pas forcément que l’autre soit vu, reconnu, rencontré en compagnie d’un amant/maîtresse. Le silence et la plus totale discrétion sont alors obligatoires.

Il est donc question dans le « tout se dire » de son propre regard sur soi et du regard des autres. La transparence totale  peut cacher un manque de confiance, en soi et en l’autre. Ainsi, garder un jardin secret peut s’avérer un signe de maturité, vouloir tout partager pouvant au contraire cacher une immaturité. Le couple ne se fond plus forcément dans le « nous » mais admet l’individualité et je « Je ». Ce qui nous amène au concept de l’individuation. Pour schématiser, on peut considérer que c’est un peu comme un point que ferait la psyché pour répondre aux questions :

« Quelle personne suis-je devenue ? » et « que vais-je faire du temps qui m’est imparti ? »

Ce processus, lié à l’âge, au temps qui passe, à la précarité de la vie (mes parents sont morts ou vont mourir, je vais mourir) aboutit à une forme de solitude avec soi qui débouche sur un apaisement (je suis une belle personne) ou à une peur (je ne fais pas grand-chose du temps qui m’est imparti).

D’un point de vue ésotérique, l’individuation est un long processus menant à la réalisation pleine et entière de l’individu aboutissant à l’élargissement de la conscience et à la pleine conscience de l’autonomie et de l’individualité en tant que tout.

3 phases sont constatées avec des symboles associés pouvant apparaître dans les rêves :

  • La catastrophe cosmique, inondation, tremblement de terre…
  • Le stade moyen, un passage dangereux, un pont, voler, être suspendu…
  • Le stade final, le Soi libéré avec le cercle, la fleur, l’étoile, le soleil…

tout se dire dans un coupleD’un point de vue psychanalytique décrit par le psychiatre Jung (qui se rapproche grandement du point de vue ésotérique), l'individuation est le processus de création et de distinction de l'individu. Dans le contexte de la psychologie analytique il se rapporte à la réalisation du Soi par la prise en compte progressive des éléments contradictoires et conflictuels qui forment la « totalité » psychique, consciente et inconsciente, du sujet. Carl Gustav Jung le définit ainsi : « J'emploie l'expression d'individuation pour désigner le processus par lequel un être devient  in-dividu psychologique, c'est-à-dire une unité autonome et indivisible, une totalité. »

« Faire sa vie » en marge du couple implique la prise en compte de cette individuation et par extension le fait de l’assumer pleinement dans une volonté de ne jamais faire souffrir l’autre. Il est alors essentiel d’être adulte et de savoir se taire.

Vous en avez dit trop ou pas assez ? Vous hésitez parce que vous présentez que les conséquences de votre franchise ne sont pas claires. Trouvons la réponse lors de la prochaine consultation de voyance car l’appréhension de l’avenir permet de prendre les bonnes décisions.

Catherine d'Auxi Voyante Médium et Cartomancienne et Yann d'Auxi médium Spirite (cliquez sur le nom pour visiter le site de voyance)

Pour me consulter (cliquez sur les liens) : Par téléphone, Skype, Cabinet.

© Catherine d’Auxi – Droits réservés (copyright)

Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce blog est dofollow ! 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top
Boosté par WP-Avalanche