Symbolisme

Symbolisme anneau or au nez des femmes indiennes

Symbolisme anneau or au nez des femmes indiennes

Symbolisme anneau or au nez des femmes indiennesSymbolisme anneau or au nez des femmes indiennes pour quelles raisons ? Peut-être êtes-vous déjà allé en Inde, et en ce cas, vous êtes largement informé, et si ce n’est pas le cas, vous aurez déjà remarqué que les femmes indiennes vues lors d’émissions à la télévision, portent bien souvent un large anneau en or au nez. Etrange rituel, coutume, lorsque la claire signification nous échappe. D’où cela vient-il ? Pourquoi ? Est-ce grave ?

Cette coutume ne vous laisse pas indifférent. Il est possible de comprendre pourquoi. Alors…

Vous êtes une femme ? Mariée ou proche de l’être ? Devez-vous vite vous faire percer le nez car l’Inde et vous, c’est une romance ancienne, récente, nouvelle, joyeuse ou drôle ?… Pas si vite car tout dépend de votre statut. La majorité des femmes indiennes a le nez percé, ce qui est un symbole de pureté et d’accessibilité au mariage… ou non, car les célibataires en portent aussi. La coquetterie n’est jamais éloignée des bijoux et vice-versa.

Le Nose-ring, l’anneau serait, utilisons le conditionnel, moins porté que le Nose-pin, le phul (nez simplement percé). Souvent est rajouté au Nose-ring, l’anneau, une chaîne qui se prolonge jusqu’aux cheveux, cette chaînette s’appelle le nath. Le Mangatika (tikli) est lui porté au front, en effet, une chaîne est fixée aux cheveux en suivant la raie et elle se présente pour finir en pendentif sur le front. De manière traditionnelle, ce bijou symbolise le mariage même si aujourd’hui, il se révèle une tendance ornementale.

L’Histoire nous apprend que des empereurs moghols, venus du Moyen-Orient vers l’Inde, ont introduit vers le XVIème siècle cette coutume du nez percé. Les femmes portent donc de façon traditionnelle un anneau dans la narine gauche. Cette narine serait au moins symboliquement reliée à l’appareil reproducteur féminin et pensent-elles, l’anneau soulagerait les douleurs de l’enfantement. Personnellement, je n’ai pas essayé mais si quelqu’un peut et veut ici, nous délivrer son vibrant témoignage…

Il faut savoir que d’une région à une autre de l’Inde, les deux narines peuvent être percées. En général, les femmes de l’Inde du nord  portent le bijou au nez sur la côté gauche et les femmes de l’Inde du sud le portent sur le côté droit. Les femmes qui habitent l’Inde du nord-est, portent ce bijou dans le centre, entre les deux naseaux. Le côté et le type du bijou au nez aident les femmes indiennes à déterminer leur région d’origine respectives.

On peut ajouter que cette narine gauche est associée à un point Ayurvédique (médecine traditionnelle) pour certes, établir une jonction avec les organes génitaux donc favoriser la fertilité et même diminuer les douleurs menstruelles. L’Ayurvéda, une médecine mais pas seulement, est une science thérapeutique sacrée, homogène et toujours utilisée depuis des millénaires. Sous l’angle philosophique, c’est aussi un art de vivre, de se parer et de se définir au sociétal. Dans la langue sanskrite, ayur veut dire Vie et Veda, science ou connaissance.

Porter un anneau au nez est un acte spirituel. En occident, que portons-nous qui nous rattache au spirituel ? 

Parfois, les bijoux des femmes indiennes peuvent être utilisés pour leur payer une sépulture décente. Les anneaux sont eux, portés jour et nuit, difficile au vu de leur conception, de les ôter fréquemment. Par contre, les femmes devenues veuves enlèvent leurs anneaux nasaux par respect envers leur défunt mari.

Symbolisme anneau or au nez des femmes indiennes : un code sociétal

Symbolisme anneau or au nezPour la petite histoire, outre le fait que les femmes indiennes mariées sont aussi baguées aux pieds (2° orteil), les hommes également. Pour deviner ceux qui sont mariés, il faut aller voir, mode oblige, leurs pieds qui, suivant la manière dont ils sont bagués trahissent parfois au deuxième orteil une vigueur sexuelle augmentée ou érotique, et quoi qu’il en soit, au gros orteil, atteste de leur situation sociale, mariés ou célibataires… Pour le « c’est compliqué », je ne sais pas…

Laissez tomber les mains ornementées de pierres, rubis, corail, topaze, saphir, émeraude…  de toutes sortes, en relation avec la spiritualité, le curatif mais surtout présentes et bien visibles comme autant de boucliers de protections personnelles vis-à-vis de l’état horoscopique des personnes rencontrées, fréquentées et potentiellement heureuses ou néfastes.

Voilà une information utile pour toute voyageuse en Inde désirant rencontrer et fréquenter un bel Indien. Sacré pied-de-nez, n’est-ce pas, dans la fourmilière de l’ignorance, des traditions, des usages, des modes comme des idées reçues.

Symbolisme anneau or au nez des femmes indiennes et la Spiritualité

Plus près de nous, le livre de la Genèse évoque Rebecca qui reçoit du serviteur Abraham deux bracelets et un anneau d’or. En les lui donnant, il montrait qu’il la considérait comme la fiancée d’Isaac. Ainsi, il l’ornait par avance des dons de son futur époux (symbolisme des grâces et bénédictions à l’égard d’Isaac qui est en soi, une figure du Christ en résurrection). A noter que la Bible n’interdit pas le percement corporel mais elle engage à se parer avec modestie et bon sens (Timothée 2 :9).

Un anneau d’or au doigt ou un anneau d’or au nez, tout est question de symbolisme, celui qui aide dans la vie quotidienne. Alors…

En ce qui vous concerne Mesdames qui vivez sous nos latitudes, vouloir porter une boucle en or à l’appendice nasal pourrait trahir inconsciemment une frustration affective voire sexuelle, un manque serait toutefois évident sur cette tendance que le désir serait bien présent mais pas forcément le plaisir. Chacun se fera son interprétation…

Symbolisme anneau or au nez

Interprétation et assertions sous l’angle Spirite

Chacun, bien entendu, se fera sa propre opinion au vu de cette interprétation légèrement sacrificielle. Ne jamais oublier que tout piercing, que tout port de bijou passe et véhicule un message inconscient que le subliminal des gens rencontrés enregistrera et ce, même si, sur le coup, ils n’en comprendront guère la signification profonde. Si, comme nous, vous croyez aux vies antérieures, les sommes des acquis culturels et symboliques s’entreposent quelque part dans la sphère des connaissances et des intuitions. Ce domaine parfois vital pour la sécurité est propre à chaque individu. Nous évoluons donc dans la vie en décryptant inconsciemment nombre de paramètres qui facilitent l’approche, la communication et parfois l’union sexuelle avec les autres. Le fameux sixième sens qui n’est sans doute pas le dernier est fréquemment évoqué pour jauger une apparence, une allure, un sorte de halo chez l’individu croisé, homme, femme et ceci assoit notre perception instinctive qui nous fait dire qu’à vue de nez, nous pensons ceci ou cela de quelqu’un.

Cet article, sur son début, n’était centré que sur le seul statut d’une femme libre, promise ou non mais la question définitive est de se demander la raison qui pousse les femmes occidentales (les hommes aussi) à réactiver des séductions devenues sous nos latitudes occultes ? La raison en est toute simple, en tant que Médium-spirite, je pense que l’attrait Indien et son codage pour ne parler que des bijoux, suscite le besoin de se référer à un socle ancestral, primitif, tribal. En général, cela précède dans nos sociétés, une mode en attente qui sera différente mais tout aussi légitime.

La pureté et le mariage, la virginité et l’union physique, l’enfantement, des soubresauts astraux qui se négocient à plusieurs dans les vies parallèles. Sont impliqués les futurs géniteurs, les futurs enfants qui choisissent leurs parents comme leurs lieux de vie et d’études. Une sorte de triangle est établi entre ces notions de chasteté, de capacité à enfanter comme d’exigence de certaines âmes à devenir enfants d’un couple que si la base de celui-ci repose sur de l’Amour. Egalement, ce qui peut paraître surprenant au néophyte qui lira ceci, sur une base, pour les futurs parents, d’appareils reproducteurs sains, dégagés le plus possibles des matières polluantes qui rendent plus ou moins infirmes nombre d’enfants. Elle est peut-être nichée là, la théorie du petit bonhomme vert (Green Baby).

Faire un enfant sain de corps, assurément, le défi déjà présent et qui prendra, dans les années à venir, de plus en plus d’ampleur en exigences environnementales.

La boucle est bouclée.

Yann d’Auxi Médium Spirite

Copyright – Catherine d’Auxi

Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce blog est dofollow ! 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top
Boosté par WP-Avalanche