Lieux insolites

Stonehenge Astrologie Magie

rituel solstice hiver

Stonehenge Astrologie Magie

Stonehenge astrologie magie

Stonehenge, dont le nom signifie « les pierres suspendues », est un grand monument mégalithique composé d'un ensemble de structures circulaires concentriques, érigé entre -2800 et -1100, du Néolithique à l'âge du bronze. Il est situé à 13 km au nord de Salisbury, et à 4 km à l'ouest d'Amesbury (comté du Wiltshire, Angleterre). L'ensemble du site de Stonehenge et le cromlech d'Avebury, à une trentaine de kilomètres au nord, sont inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco. Erigé depuis – 2800 avant JC, cet ensemble nous regarde depuis 5.000 ans

Stonehenge I :

Néolithique, vers -2800/-2100. Le premier monument (Henge Monument) date du Néolithique secondaire (ou final). Il n'était constitué que d'une enceinte circulaire délimitée par une levée de terre et un petit fossé.

Stonehenge II :

Chalcolithique, vers -2100/-2000 Le double cercle de « pierres bleues » : deux cercles concentriques, chacun constitué de 38 cavités ont été creusés au centre du site, à l'intérieur du cercle de sarsen actuel. Le monument était déjà orienté au nord-est, vers le soleil levant du solstice d'été, avant la réalisation de la structure actuelle. Ces cavités ont probablement accueilli plus de quatre-vingts menhirs de « pierres bleues » constituant un premier cromlech, entièrement disparu. La plupart des « pierres bleues » encore présentes sur le site sont constituées de dolérite, roche magmatique holocristalline de couleur bleu verdâtre comportant des inclusions blanches ou rosées de la taille d'un petit pois (dolérite tachetée).

Stonehenge III :

âge du bronze, vers -2000 / -1100 Alors que partout en Europe, la grande période du mégalithisme est éteinte : toutes les pierres bleues sont d’abord retirées et mises à l’écart, laissant le terrain libre pour le nouveau projet.

Le grand cercle de sarsen :

Stonehenge Astrologie MagieLe grand cercle de grès sarsen est constitué de trente monolithes érigés en un cromlech de 33 m de diamètre et surmontés de trente linteaux. Chaque pilier comporte deux tenons correspondant aux deux mortaises ovales de chacun des linteaux, qui ont été mis bout à bout par un assemblage précis de rainures et languettes taillées en pointe : l'ensemble forme ainsi un anneau continu suspendu au sommet de la structure.

Le talus :

Le fossé n'était qu'une sorte de carrière d'où l'on a extrait les matériaux nécessaires à l'édification de l'enceinte circulaire exécutée à l'intérieur du fossé, cette fois avec le plus grand souci de régularité géométrique. Le cercle de 98 m de diamètre a été tracé au cordeau. Le remblai devait présenter une largeur de 6 m et une hauteur d'au moins 2 m. L'érosion lui a donné dès les premiers siècles de son existence le profil arrondi et étalé qui est encore le sien aujourd'hui.

Une histoire de fouilles et d'études

Hawkins n'a pas trouvé un ou deux alignements, mais des dizaines. Il a étudié, avec l'aide de l'ordinateur, 165 caractéristiques significatives du monument et les a utilisées pour vérifier les alignements entre eux et tous les points de lever et de coucher du soleil, de la lune, des planètes et des étoiles brillantes dans les positions qui auraient été les leurs en 1500 avant J.-C. Treize corrélations solaires et onze lunaires ont été ainsi déterminées de façon précise, tenant compte des diverses phases de construction du site.

Stonehenge astrologie magie

                                             Essai de reconstitution (sur le site)

Aspects astronomiques de Stonehenge

  • Stonehenge est intimement lié au développement de l’archéoastronomie, et Sir Norman Lockyer entreprit dès 1901 l’analyse de ce site complexe. Il avait auparavant étudié les alignements des temples grecs et égyptiens. Son travail, certes approximatif fut décrié.
  • Les études des années 1960 firent le lien entre les positions des levers et couchers du Soleil et de la Lune. Vint alors la « bataille » entre les tenants d’un Temple Solaire, contre ceux d’un Temple Lunaire. Stonehenge est à l’évidence un Temple Lunaire et Solaire car le Soleil se lève au-dessus de Heel Stone au solstice d’été, ce colosse isolé de 5m de haut et de 37 tonnes (à ceci près d’une petite correction d’axe en raison de la précession. Il semblerait qu’Heel Stone avait son alter ego et que le Soleil se levait au solstice d’été entre ces deux pierres érigées. Le Soleil certes, mais aussi la Lune car du centre du siteon on aperçoit deux espaces latéraux qui ouvrent sur les points boréaux et austraux auxquels la lune se lève lors de son cycle de 18,6 ans. Le point médian se trouve être marqué par… Heel Stone.
  • En 1973 Alexander Thom s’intéressa à Stonehenge et envisagea le site comme le centre d’alignement à l’échelle du paysage.

Ce qui manque à ces études de terrain, c’est assurément le lien entre l’astronomie, le cosmos et la religion. L’endroit était un lieu de rituels et de cérémonies, utilisant la science au service de l’esprit, l’astrologie et non l’astronomie.

Stonehenge, Glastonbury,… Hauts lieux spirituels.

Stonehenge Astrologie MagieCette terre est une terre sacrée, ce n’est pas pour rien à quelques kilomètres on rejoint le Tor de Glastonbury et au sommet de sa tour le croisement de 2 lignes telluriques que sont Mary Line et Mikael Line. Chacun d’entre vous qui s’y rendra aura fatalement et forcément des signes et élèvera son taux vibratoire. Il s’agit d’un voyage initiatique à préparer et à réaliser dans le plus profond respect.

Bon voyage…

Les Grands Esprits se rencontrent. Ce mois, sur ça m'intéresse il est question des "mystères des grands monuments" et une page est consacrée aux récentes découvertes de Stonehenge. 

La Magie Blanche vous intéresse et vous souhaitez pratiquer en toute sécurité ?

C'est désormais possible avec le Grimoire Secret de Magie Blanche (que vous pouvez découvrir et commander en cliquant sur le lien) et la Consultation Magie vous permettant à la fois de poser toutes les questions qui vous préoccupent sur le sujet et d'établir un diagnotic (en cliquant sur le lien).

Catherine d'Auxi Voyante Médium et Cartomancienne (cliquez sur le nom pour visiter le site de voyance)

Pour consulter Catherine d’Auxi (cliquez sur les liens)

© Catherine d’Auxi Droits réservés (copyright)

 

Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce blog est dofollow ! 

To Top
Boosté par WP-Avalanche