Rêve signification symbolisme décodage

Signification rêve enfant échangé

Signification rêve enfant échangé

J’aimerais vous soumettre mon rêve qui date d’août dernier.
J’ai ma fille de 6 ans avec moi et une femme me dit que ce n’est pas ma fille. Elle me révèle qu’il y a eu à la naissance de mon enfant, une terrible erreur : un échange de bébés. Elle me dit aussi, en me tendant un gros bébé, un garçon aux cheveux bruns : voici votre vrai enfant. Et elle ajoute qu’elle va devoir prendre ma fille pour la donner à ses vrais parents.

avec Catherine d’Auxi Voyante, Médium et Cartomancienne, auteur de l’article.

Or, je m’y oppose, je lui dis que c’est ma fille, qu’elle l’a toujours été et que je ne veux pas du petit garçon brun (qui est devenu entre-temps si mon souvenir est bon, un petit garçon de 3 ans ou en tout cas qui a sa taille). La femme veut reprendre ma fille et là, je m’y oppose avec virulence en criant que c’est ma fille et que je me fiche des liens biologiques. Et je mets à pleurer si fort que cela a fini par me réveiller en pleine nuit en pleurs.
Merci par avance.

Ebauche de décodage de rêve enfant échangé

Un bébé est toujours une partie pure et saine de soi, un prolongement très positif et prometteur pour l’avenir. Les péripéties de votre rêve indiquent une petite peur sous-jacente de vous faire voler ou déposséder d’une part de votre personnalité crédule ou une part de votre enfance, une part de fraîcheur naturelle, une spontanéité, toutes ces choses qui feraient votre charme comme votre équilibre. Les sexes des bébés qui menacent de s’interchanger finalement sont peut-être plus à mettre sur des ambivalences d’aujourd’hui aux racines floues car actuellement, notre Société à coups de codes sociaux, de modes aussi, bouleversent facilement les courants identitaires, nous n’aurions plus à cacher nos côtés masculins/féminins à notre entourage, ce qui est fort bien mais peut aussi ou quelques fois se révéler être déstabilisant. Même s’il est remuant, votre rêve est un rêve identitaire donc qui recherche une balance de cohésion mentale face aux gens, familles, amis, collègues de travail le cas échéant ou simplement face au qu’en-dira-t-on…

Cela met tout de même en perspective une chose essentielle, l’amour d’autrui qui commence par s’aimer soi avec le vécu de l’enfance toujours là et la part plus mature, plus adulte (si vous êtes sortie de l’adolescence) qui vous anime. Egalement, à noter, le temps qui est bien inscrit en âges (6 ans, 3 ans) dans votre rêve comme marqueurs solennels. Le temps dans les rêves ressort possiblement en autant de pressions, a contrario, il indique aussi des affirmations de ce qui peut être acquis et dans votre rêve, ce sont les certitudes construites petit à petit, tout au long de la vie depuis la petite enfance et sur lesquelles nous n’avons guère à transiger. Nous nous agrippons toutes et tous à  nos certitudes comme à un enfant qui serait le nôtre depuis toujours car un enfant, au final et philosophiquement parlant, c’est d’abord la vérité de ce que nous sommes à l’état dit : de l’individuel. (Être parent, la base, être l’enfant, le prolongement).

« Une femme me dit » : elle n’est que l’ersatz de la femme que vous pourriez être ou que vous êtes déjà. Vous réalisez qu’un adulte peut être fluctuant, changeant… et nous le sommes tous, c’est dû au caractère qui fait autorité voire la sur-autorité.

Brun & blond, une nuance qui souligne une angoisse identitaire liée à une communauté ou un peuple défini, peur de trahir une ou des origines. Dites-vous que nous vivons dans un axe nord-sud qui se mélange de siècle en siècle, une manière de relativiser la réalité des croisements identitaires. Légalement, aucune couleur n’est pénalisante ou surpuissante l’une vis-à-vis de l’autre, il n’y a pas d’handicap à être de telle ou telle couleur.

Rien de grave donc avec ce rêve qui est de mon point de vue, un rêve de calage, remuant certes mais qui souligne un travail encourageant de fond dans votre psyché entre le moi, le ça et le surmoi, un triptyque qui fait notre ADN émotionnel.

A vous avec ces éléments fournis de mettre en perspective votre rêve avec ma description. Le rêveur ou la rêveuse a toujours le dernier mot sur son rêve.

Le “ça” est une instance entièrement inconsciente. C’est l’instance dominante chez un nourrisson qui ne fait pas la part entre le réel et l’imaginaire et a un sentiment de toute-puissance. Il se heurte le plus souvent, et le plus violemment au “surmoi” qui est le centre des normes imposées par l’extérieur, la société, la déontologie, en somme, les interdits. Le “surmoi”  interdit la satisfaction des pulsions du “ça” et les refoule.

Riwall Llydaw Médium Spirite

avec Catherine d’Auxi Voyante, Médium et Cartomancienne, auteur de l’article.

© Catherine d’Auxi – Droits réservés (copyright)

La Magie Blanche n’est et ne sera jamais une science exacte, la réussite des rituels étant conditionnée à beaucoup de paramètres comme le respect de la pratique, la Foi, l’Abandon qui sont de nature humaine donc forcément sujets à fluctuations.

Il n’est en aucun cas souhaitable de s’intéresser à l’ésotérisme, de pratiquer la Magie ou toute autre expérience comme le Spiritisme (oui-ja) ou encore les voyages astraux avant l’âge de 21 ans. Le Corps Mental en construction n’est pas apte à recevoir les influx énergétiques démultipliés par ces pratiques. En TOUT la mesure est obligatoire, mère de sûreté … et fixer cette limite pour la pratique ésotérique et particulièrement de la magie ne relève à aucun moment de la maturité mais de la plus élémentaire sécurité mentale.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Ce blog est dofollow ! 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top
Boosté par WP-Avalanche