Séance Spirite univers pluralité de mondes Anges Gardiens... – compte-rendu - Diamant Voyance
Spiritisme

Séance Spirite univers pluralité de mondes Anges Gardiens… – compte-rendu

Séance Spirite univers pluralité de mondes Anges Gardiens

Compte-rendu en exemple pour le Site « Diamant Voyance »

Contactant : Riwall(Médium-spirite)

Répondants : Collège d’Esprits.

Durée de la Séance : 3 H

Vecteur d’Ambiance : Etat Extatique.

Chers lecteurs, lectrices, cette forme de questions-réponses en une dynamique, impose de votre part une approche à trois étages des réponses transmises, à savoir, une lecture simple, une lecture spirituelle, une lecture philosophique voire théosophique*.

Vous me pardonnerez d’éventuelles erreurs de réécriture de la  Séance Spirite, ce qui fait sens a cependant fait l’objet d’un soin de relecture à des fins de retransmission et de compréhension pour un public. Cet article a pour but de vous faire découvrir les potentialités immenses du Spiritisme bien conduit. Si Allan Kardec est ma référence de base, je pense que le dialogue spirite courtois et intelligent est toujours possible en une continuité dite « moderne » entre deux parties, les vivants et les morts, l’amour unissant ces deux termes.

Médium-Spirite, « Médium-parlant » (yeux ouverts ou fermés), je suis passé par plusieurs outils communicatifs, tels que, et en ordre de succession, les tables tournantes, le verre « réceptif et outillé » + Alphabet physique puis enfin, dans le but de gagner en vitesse de perception comme de retransmission, le clavier automatique car, il faut le savoir, les Esprits communiquent en débit beaucoup plus rapide que nous… Le Médium « touche-à-tout » est une personnalité qui s’adapte à son ambiant pour lui imposer doucement ou abruptement ses ressentis, d’où parfois, le ton martial et/ou sans concession qui peut envahir tout ou partie d’une séance spirite,  qu’elle soit appelée ou subite. Il convient toujours de ne pas s’en offusquer et de rester calme tout en départageant le ton du contenu. « Les vérités fondamentales sont les épouses des bons rois », ce qui veut dire que l’apparat « paralyseur » n’en cache pas moins une profonde sincérité.

Je mets à part le Channelling, une entreprise aléatoirement intéressante et possiblement perturbante pour le Médium comme sur tout auditoire mais qui peut toujours être spectaculaire à défaut d’être toujours correctement intégrée dans sa résultante pour l’esprit incarné. Cette dernière activité spirite génère une fatigue importante qu’elle produit sur le Médium voire les témoins de la scène, c’est un paramètre à prendre en considération. Vous l’aurez compris, ce n’est pas mon activité préférée mais elle peut s’imposer à tout Médium en n’importe quel lieu et sans prévenir.

La Médiumnité doit éclairer ceux qui s’y intéressent, non les plonger dans la confusion mentale, psychologique ou spirituelle. Sa vocation est altruiste et humaniste, elle éclaire quoiqu’on en dise l’Humanité depuis toujours. Sa pratique exige du sens, de la raison, une hygiène absolue ainsi qu’une propension à ne pas s’approprier le travail fourni. Tout Médium se doit d’être considéré par vous, lecteurs, lectrices comme un canal humble. Attention donc aux Médiums qui tireraient un peu trop votre lumière sur leurs dispositions, nous ne sommes que des facteurs, non des gens de spectacle.

L’Humilité est la pierre angulaire du Médium, tout homme investi se doit d’avoir en charge cette phrase : « Sans humilité, rien n’est permis à l’Homme qui ne le détruira ». Cela sonne comme une phrase de Saint Just de Lyon (IVème Siècle) mais c’est peut-être un peu le cas…

Je vous souhaite une bonne lecture-découverte de ce que peut être un échange spirite.

Bien à vous,

Riwall

*Description des mystères de la vie cachée de Dieu dans sa relation avec celle de l’homme et de la création toute entière.  (R. Goetschel : « La Kabbale »)

séance spirite

  A la question posée : Après votre univers, est-ce le nôtre qui vous apparaît comme le plus intéressant ?

Il faudrait déjà s’entendre sur le mot « Univers », si c’est pour dénommer un « Monde » dans toutes ses spécificités propres à le rendre autonome, alors oui, la question est recevable. En matière spirite, la question est parfois posée en d’autres termes mais la réponse reste invariablement la même, votre espace de vie est  pour nous, une histoire lointaine, c’est-à-dire que nous le voyons dans sa globalité, de sa formation jusqu’à sa forme finale, nous synthétisons aisément tout ce qui a pu faire son Histoire ainsi que ce qui lui adviendra dans les grandes lignes. Votre horizon n’est certes pas le même que le nôtre, c’est peu de le dire. Le mot « intéressant » est un mot pour un mode réducteur, nous voyons votre univers, votre terre, comme un scientifique voit son laboratoire. Cela peut vous paraître froid mais nous ne sommes pas exemptés d’émotions, ni de souvenirs pour ceux d’entre-nous ayant fréquenté dans une incarnation votre lieu de vie.

Question : Pourquoi dans une pluralité de mondes, d’univers, vous concentrez-vous spécifiquement sur le nôtre ?

Nous pouvons nous partager dans un maelstrom d’endroits aux confins de l’Univers et de ce qui nous est permis, rien de bien difficile, vous devez comprendre par l’exemple, lorsque vous travaillez dans une grande entreprise, vous connaissez et vous fréquentez de multiples pièces liées à cet endroit, nous, c’est la même chose, nous allons et nous venons à notre guise. Votre terre est spécifique selon les missions qu’exige le soutien d’accompagnement que nous sommes  dévolus à y prodiguer. Nos raisons sont largement multiples, rarement uniques…

Question : Est-ce à dire que vous connaissez particulièrement des individus incarnés ? Que vous les suivez dans leur évolution ?

Forcément, qui peut nous être étranger ? Nous connaissons par désignation d’Humains tout le genre terrien mais il n’y a pas qu’eux qui animent nos visites, nous tentons également de vous aider à maintenir ce lieu d’incarnations en bon état voire à le transformer. Ce n’est pas simple car vous avez des notions de l’équilibre naturel encore très scolaires mais vous progressez petit à petit. L’évolution, c’est aussi ce qui vous entoure, les couches nuageuses, les gaz ambiants et tous ces composants bio-atmosphériques pas encore découverts ou pas assez étudiés mais qui le seront, pour certains, dans les décennies à venir. Tu peux donc considérer que nous sommes partie prenante dans certains pans de votre Recherche. Vos Scientifiques nous sont précieux mais je dois atténuer tout de suite ceci pour mettre en défaut certains, qui sous le couvert de recherches seraient prêts à sacrifier des éléments naturels, pour vous, vitaux.

 Question : Est-ce qu’un simple « Gardien » ou « Ange-Gardien » comme nous vous appelons familièrement est en capacité de faire un travail d’observation scientifique ?

Certes pas car l’intérêt de la chose implique d’y être rattaché, or, tout « Esprit » que nous sommes, l’attractivité ne fait donc pas forcément la nécessité ! Ce qui compose vos Sciences implique au départ une caste d’Esprits, eux seuls sont habilités à unifier leurs accointances puis à disposer de celles-ci dans le but de les répercuter sur terre par quelques moyens que ce soit comme et en exemple, l’incarnation d’un esprit scientifique qui révèlera au genre humain sa découverte autorisée… Cela demande une synchronicité d’intention avec les Plans Divins. C’est simple et ardu à la fois pour cause de… concurrence.

Et puis, je n’ai pas dit que nous ne faisions qu’observer, nous influençons dès que le besoin s’en fait sentir. Lorsque vous avez besoin d’idées créatrices, nous aidons à former ces embryons d’idées que le récipiendaire adéquat reçoit sous forme de rêves dans un premier temps, ce qui déclenche ensuite les fameuses intuitions puis les découvertes. Cependant, tout est encadré par nos instances supérieures, nous coordonnons tous ces efforts aux bons moments… Le point crucial d’une découverte doit coïncider avec un besoin essentiel même si ce besoin est a priori caché, sous-estimé ou même inconnu, non révélé à la masse.

Question : A force de domestiquer l’espace, allons-nous vers des paris non-réalisables ? Trop ambitieux ?

Rien de ce que l’Homme fait, produit, ne peut nous échapper. Il n’y a rien de fondamentalement non-réalisable, votre destin, celui des terriens est bien de conquérir ce qui l’environne, charge à lui de respecter ce qu’il foulera. La préoccupation majeure est bien le manque de fédération entre vous car mettre vos moyens en commun vous ferait avancer plus vite mais je le souligne fortement, vous n’êtes  en retard de rien puisqu’à l’échelle des Univers, votre temps n’est rien. Seul le Créateur a ses exigences. Ce dont tu parles pour l’instant, c’est de domestiquer la crèche, rien d’autre… Le mot « domestiquer » n’est pas adapté, il faudrait lui superposer le mot « Appréhender ». Tu domestiques un canidé mais jamais le loup qui gardera au fond de lui, toute capacité à se rebeller, à se mouvoir comme bon lui semblera. L’espace est en l’espèce, un caractère vivant, il ne faut pas le sous-estimer et le penser propice à être soumis. Cette affirmation dans ma réponse revêt une intelligence d’à-propos. L’hégémonie est plus un sentiment passager qu’une réalité, votre Histoire vous l’a maintes fois prouvée.

Question : l’Univers est si profond et étrange à observer, devons-nous craindre des entités venues d’autres planètes ?

Vous êtes ces entités, celle que vous dépeignez ! Ce que tu crains dans l’existence vient forcément un jour ou l’autre jusqu’à toi. Ce que tu ne crains pas ne te rend pas esclave de cette pensée. Vous devez appréhender l’Univers comme une bonne marche des choses, comme une nécessité, comme une évolution naturelle, non pas comme un premier pas peureux dans la jungle. Certes, existent des dangers mais jamais ceux auxquels le commun ni l’élite ne s’attendent.

Question : Je demandais s’il existe ou non d’autres peuples au fin fond de l’Univers… ?

Pourquoi donc poser la question lorsque la réponse s’y trouve ? Etes-vous si prétentieux que vous vous pensez seuls ? Il y a différentes façons d’être visibles ou non. Vous appréhenderez ces rideaux cosmiques conçus comme des écrans blancs, du monde se trouve bien évidemment derrière… ça fourmille même. C’est le principe du maillage des fourmilières justement, combien d’entre-elles savent qu’il en existe d’autres ? Même si la question est farfelue, une fourmi peut-elle se la poser ? Sa structure en appelle d’autres, elles le savent mais ne s’y déplacent pas sinon danger.

Question : D’autres peuples dans l’Univers connaissent-ils notre existence ? 

Il n’est de parfait que celui qui s’ignore. A méditer.  Exister, c’est se révéler aux autres, plus qu’à soi-même, n’est-ce pas ? A voir car si vous êtes, alors vous ne pouvez être seuls à le savoir.

Question : Devons-nous craindre d’autres peuplades extra-terrestres ?

La crainte est un excellent réservoir naturel à sentiments parfois honteux. La nature qu’elle soit sur une planète ou ailleurs accepte d’être foulée mais refuse toujours d’être honnie, dépecée… Le genre humain peut créer ses futurs adversaires, c’est là, je l’avoue, une réponse plus homogène que cosmogène mais vous ferez avec…

Question : Votre espace de vie n’est-il  atteignable pour nous qu’au travers de la mort ?

Résolument oui ! Ceux qui vivent des comas dépassés ne font que fouler des antichambres. La mort est ce qui nous sépare, vous avez votre enveloppe matérielle comme une bouée, elle vous enlève de nous et vous empêche d’aller trop loin, lorsque c’est le cas, la mort physique est inéluctable. Cependant, tu le constates, nous avons des vecteurs de symbioses, la communication spirite en est un.

Question : Notre télépathie vous est-elle accessible et si oui, en combien de temps recevez-vous nos appels ?

Voilà sans doute la question la plus intéressante, la télépathie est ce qui nous relie en permanence, sans même que vous ne le sachiez, vous émettez tellement et en flux continus que nous ne perdons rien de ce qui peut vous survenir. Votre sommeil régule cette fonction et lisse les canaux mais pendant cette phase de concordance interne-externe améliorée, vous continuez à émettre comme à recevoir. Nous sommes avec vous de votre conception/naissance à votre mort, personne n’est isolé, jamais, pas une seule seconde de votre temps terrestre.

Question : Y-a-t-il de meilleurs télépathes que d’autres ?

Absolument ! L’hygiène de vie est primordiale et puis, il y a la pureté et l’humilité qui favorisent la connexion. Un mauvais télépathe a une vie dissolue et s’exclut, le croit-il, de nous mais nous avons accès à toutes ses données internes même perverties… D’autres créent leur monde, en tentant de nous en exclure, en pure perte mais isolés, ils ne réfléchissent et disent que ce qu’ils pensent en circuit-court. C’est pour eux une épreuve de réclusion que vous rassemblez ou nommez aisément sous le vocable de l’athéisme, du nihilisme par exemples, ceux-là se punissent plus qu’ils ne nous punissent. Un bon Télépathe doit savoir qu’il est un bon Télépathe par sa qualité sympathique, tout simplement et elle appelle la bienveillance comme le partage. C’est pourquoi les enfants sont d’excellents télépathes et je le dis, ils le savent mais ne peuvent vous le dire… Cette observation faite, un bon télépathe peu amène attirera à lui la mauvaise sympathie télépathique, c’est de l’ordre des lois & attractions.

 Question : La pureté, vous parlez de la spiritualité ?

Pas seulement, la pureté est une fluidification des éléments psychiques, non-physiques, car ils mettent en entraînements fins, les courroies de la neurotransmission bienveillante.  A ce titre, l’horlogerie est un comparatif excellent puisque la multitude pièces doit s’accorder aux autres. La spiritualité avantage grandement les connexions avec nous, l’Autre Monde comme vous dites mais tout est binaire, je veux dire qu’à un travail de contemplation et d’élévation spirituelle sera répondu des éléments favorisant cette quête, cet état ; un Chercheur, un Poète, un Ecrivain ou autres individus motivés par d’autres travaux, eux, recevront des éléments importants et favorisant leurs débits de travail, là se niche parfois l’accoutumance… La pureté en bout de chaîne et tu le comprendras aisément doit favoriser le Travail interstellaire, si tu souhaites le nommer comme cela. Oui, la réciprocité est notoire mais ce chapitre est trop long à aborder aujourd’hui. Retiens ceci, la pureté est le ferment de l’Âme hautement élevée, l’impureté commence toujours chez vous par la banalisation comme par la détestation, deux indices concordants qui rabaissent le Sujet vers de mauvaises fréquentations qui nuisent à sa qualité et qui aboutissent parfois à sa perte. Le pur est donc l‘agneau, celui qui ne craint pas le vengeur comme il ne peut craindre tout simplement l’effet contraire de ce qui compose l’Amour parce qu’il ne conçoit même pas cet effet contraire.

Question : Celui qui échoue en ce cas de figure, est-il responsable de son échec ?

La flagellation tue parfois ! La notion d’échec(s) est toute relative, ne penses-tu pas que dans certains domaines, les Chercheurs, les Scientifiques, communiquent entre eux par la pensée ? Donc, comme nous sommes à tous les carrefours de transmissions, nous observons et encourageons en l’alimentant, un travail collégial, ce qui compte, c’est la finalité. Parfois, il est vrai, ce n’est pas celui qui aura le plus œuvré qui sera le plus récompensé ; c’est encore sous d’autres auspices qu’il te faudrait aborder ce sujet de la reconnaissance. Cette dernière est très convoitée, beaucoup d’appelés, peu d’élus mais au final, nous savons qui, où et quoi. Ce que pensent les terriens de leurs coreligionnaires est à proprement parler quelque chose de secondaire. L’échec est une conception martyrisante car relative, vous en jouez dans le but de vous hiérarchiser, de vous dominer les uns des autres, c’est votre nature de sélection comme de structuration sociale pyramidale. L’échec est un martyrologue facile, nul ne peut connaître réellement les tenants et les aboutissants de la notion exacte de l’échec. Tu dois penser comme ceci : Celui qui échoue aura tout de même participé, crée d’autres vocations, apporté sa pierre, même fine, à un édifice prometteur. L’échec absolu n’existe pas puisqu’il entre en une confédération d’éléments rassembleurs à une quête qui se veut Universelle. Si l’échec est une peine, elle est grandement et assurément une future victoire, c’est la raison qui veut que la notion d’échec est toute relative si tu la superposes sur plusieurs vies terrestres par exemple. A titre personnalisé, l’enfant subit des échecs lorsqu’il tente de marcher, pourtant, à force d’essayer, il y parvient, où donc parle-t-on d’échecs à assumer lorsque la finalité est atteinte ? Il en est de même dans tous vos faits et gestes et ce que je dis là est exactement ce que vos Textes disent sous le sceau bénéfique de la Miséricorde comme du Pardon ou encore de la Mansuétude.

 Question : La pureté dans des emplois moins gratifiants est-elle aussi aidée, poussée ?

Bien entendu, tout individu a une tâche noble à accomplir, tous seront aidés quels qu’ils soient. L’importance des choses, des évènements comme des lieux est sujette à spéculations, pour vous, pas pour nous.

Je vous remercie pour vos réponses, avez-vous une dernière chose à exprimer ?

Tu as bien conduit ta Séance, nous te félicitions. Nous partons sur une pensée telle que « C’est au Créateur du Tout qu’il revient l’importance finale de tous les petits riens. Autrement dit, les ruisseaux comptent aussi pour les grandes rivières, les uns sans les autres ne seraient rien. Le sachant, le promeneur doit savoir écarter les roseaux dès lors qu’il en aperçoit sur son chemin.

L’Humanité est dans ses grandes différences, son berceau unique, il lui faut conserver cette unité, la développer et la partager. L’alliance des peuples qui composent votre espace de vie, la terre, est votre force, à la condition de partager et d’unir les Savoirs comme les Paraboles, c’est votre grand défi. Ce sera un bon début car vous n’êtes qu’à l’aube de votre grande Histoire… »

Fin de la Séance.

Riwall Llydaw Médium-spirite.

Appelez maintenant Catherine d’Auxi  Médium au  02.96.38.04.52 pour une consultation de Voyance ou

 Catherine d’Auxi Droits réservés (copyright)

La Magie n’est et ne sera jamais une science exacte, la réussite des rituels, tout comme l’utilisation des talismans ou Amulettes sont conditionnés, entre autres, au mérite, au respect de la pratique, à la Foi et l’Abandon qui sont de nature humaine donc forcément sujets à caution et à fluctuations. Pratiquer la Magie Blanche est accepter, de fait avec humilité, de ne pas être exaucé systématiquement. Pour plus de détails, reportez-vous à l’article « Rituel de Magie qui ne fonctionne pas ».

Il est expressément précisé qu’il n’est en aucun cas souhaitable de s’intéresser à l’Esotérisme ou de pratiquer la Magie avant l’âge de 21 ans, le Corps Mental en construction n’est pas apte à recevoir les influx énergétiques démultipliés par la pratique. A aucun moment il ne s’agit d’une question de maturité (induite par les incarnations successives) mais uniquement une question de sécurité et particulièrement de sécurité mentale.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce blog est dofollow ! 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top
Boosté par WP-Avalanche