Présents d'un Ange Guerrier - Texte spirite 7 - Diamant Voyance
Conversations spirites

Présents d’un Ange Guerrier – Texte spirite 7

La page d'écriture pour changer texte 4

Présents d’un Ange Guerrier – Texte spirite 7

« Avis important :  Les messages médiumniques destinés au grand public mais accessibles à tous les visiteurs de cette Page sont des messages à relativiser afin de ne pas souffrir de perturbations. Il vous revient d’être critique de votre émotivité et d’en parler avec autrui, voire de m’adresser un mail si des conceptions, théories, paradigmes insolites viendraient à vous bouleverser plus que de raison ». NDA

Appelez maintenant Catherine d’Auxi  Médium au  02.96.38.04.52 pour une consultation de Voyance ou

Rares sont ceux d’entre-nous ayant été pris à jamais dans la nasse tendue par l’œuvre du malin mais, tout de même, quelques-uns de nos meilleurs amis devenus prisonniers de la contrainte et de l’asservissement, parfois même retournés en ennemis contre nous, autant de faits insupportables que nous nous sommes mis à combattre depuis bien longtemps. Il fut un temps ou le combat était de mise de jour comme de nuit et même si les Cieux se sont par périodes apaisés, nous nous donnons l’impression d’être pour toujours sur le chemin du lieu de la prochaine bataille. Délivrer des frères, rassurer noblement leurs sœurs, voilà notre quotidien, la raison pour laquelle nous ne quittons guère notre forge car le bien-armé a soin de l’épée qui, avant tout, le sauvera avant de pourfendre les insupportables cohortes. Protection & Délivrance, un blason qui justifie allègrement la côte de maille.

Nos ennemis sont si ignominieux qu’ils en font le commerce ! Ils recrutent les faibles qu’ils rendent forts avec des discours râpeux mais aveugles à nos valeurs. Jamais autant d’enfants n’ont été emportés aussi loin dans la mort via les circonvolutions de leurs âmes bouleversées à grand coup d’honneur mal placé. C’est que le malin est retors, il utilise la flatterie pour des batteries d’arguments impurs qui appellent encore et encore de vains et inutiles sacrifices.

De notre côté, nous paradons sur les Champs Elysées, nous nous y reposons, nous goûtons aux joies et aux considérations. Mais ne suis-je pas un peu de cet Ange unique qui rêve de délivrer tous les compagnons prisonniers, morts ou disparus…? Voyez-vous et vous le comprendrez un peu mieux, j’étais à Roncevaux, ce jour-là, malgré l’étreinte de l’ennemi, sur nos fiers chevaux dans les brumes matinales, nous nous mimes en un seul rang, personne ne disait mot tellement nous savions ce que nous avions à faire, non pas survivre à l’attaque qui venait inexorablement vers nous mais seulement retarder l’escouade honteuse et piégeuse. Nous n’avions qu’un objectif, permettre à notre Roi de progresser plus avant afin de se mettre hors de portée de la ferraille comme de la limaille. Nous y parvinrent mais tous, nous passâmes de vie à trépas. Ce jour-là, de mes compagnons, je ne pu voir que des héros casqués que Virgile lui-même n’aurait pas reniés. Mourir fut une espèce de bénédiction tant protéger le Roi était pour le Ciel comme pour la terre, entreprise vitale.
Depuis, je suis allé de combats en combats, dans des lieux fantomatiques ou non. Non pas que j’erre sans savoir où aller mais avec mes compagnons à l’unisson de la parole, je ne cesse comme eux de délivrer ceux qui manquent à l’appel. Un jour réunis, nous nous assoirons à la table des Valeureux et alors, ce paradis vaste et faste prendra tout son sens. Apaisé, il me semble que je pourrais dormis mille ans…

Je ne suis pas las non, avec mes compagnons, je vais où le devoir m’appelle, la souvenance aussi. Christ-Roi, toujours ton sacrifice sera celui qui engagera le nôtre. Notre piété est sans limite, nous sommes le Testament, le vrai, et à ce titre, nous nous diffusons partout. La violence pour nous, n’est pas une gourmande, elle n’est que la recherche d’une satiété, celle de la Justice qui délivre et qui absous. Jamais je ne cesserai d’y croire, jamais je ne cesserai de vilipender les faibles d’esprit que je croise. « Ô famélique, porte-toi en avant et tu mangeras comme tu boiras », voilà ce qui fut dit au premier de nos guerriers, une motivation grandement suffisante pour accélérer le pas et recruter des forts.

Il fut un temps où le combat était de mise de jour comme de nuit. Des étoiles, je n’en retiens que les filantes, un peu comme les Amours qui jalonnent ma destinée, beaucoup de femmes, beaucoup d’attentions mais peut-il venir le temps où je me reposerai enfin, sur une toile de coton ou de lin ? Ce serait le dernier lieu où l’on pourrait encore voir ma face.

Les paroles sont les paroles, les actes les actes, j’ai toujours tout dit en ellipses. Je ne veux de vous que ce que le Bien veut de vous pour moi, c’est dire combien vous vous donnerez aux pauvres et aux balbutiants. Eduquez vos fils et vos filles, de ce que je sais, les enfants sont vos laudes et vos vêpres, sont vos laudes et vos vêpres, il suffit juste de le savoir pour espérer d’eux le meilleur. Ce que vous pouvez faire, faites-le ! Sinon, les regrets seront votre acide permanent et il vous en sera fait, tôt ou tard, l’amer reproche.

Avec mon bras séculier, je reviendrai, la force et la sanction sont miennes, je ne suis ni heureux ni malheureux, je suis l’Ange-guerrier et j’entends les cors qui appellent et qui exigent la curée. De nos exploits, des tableaux sont faits, il m’arrive de vous y voir en victimes, il m’arrive donc après-coup de vous pardonner d’avoir été un jour, mal placé sur l’échiquier des hasards malencontreux. Vous n’êtes que des Hommes, c’est pour nous qui vous suivons des yeux assez affligeant comme cela.

La paix ne peut être dans votre cœur qu’à la condition d’y inviter l’infinité de toutes les pieuses sollicitudes ; soyez pauvres et vous serez épargnés, soyez riches et vous serez entachés, c’est Loi ! Rares sont ceux d’entre-nous ayant été pris à jamais dans la nasse tendue par l’œuvre du malin mais tout de même…

Riwall Llydaw Médium spirite

Appelez maintenant Catherine d’Auxi  Médium au  02.96.38.04.52 pour une consultation de Voyance ou

 Catherine d’Auxi Droits réservés (copyright)

La Magie n’est et ne sera jamais une science exacte, la réussite des rituels, tout comme l’utilisation des talismans ou Amulettes sont conditionnés, entre autres, au mérite, au respect de la pratique, à la Foi et l’Abandon qui sont de nature humaine donc forcément sujets à caution et à fluctuations. Pratiquer la Magie Blanche est accepter, de fait avec humilité, de ne pas être exaucé systématiquement. Pour plus de détails, reportez-vous à l’article « Rituel de Magie qui ne fonctionne pas ».

Il est expressément précisé qu’il n’est en aucun cas souhaitable de s’intéresser à l’Esotérisme ou de pratiquer la Magie avant l’âge de 21 ans, le Corps Mental en construction n’est pas apte à recevoir les influx énergétiques démultipliés par la pratique. A aucun moment il ne s’agit d’une question de maturité (induite par les incarnations successives) mais uniquement une question de sécurité et particulièrement de sécurité mentale.

Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce blog est dofollow ! 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top
Boosté par WP-Avalanche