Pardon et karmique
ABC Magie

Pardon et karmique

Pardon et karmique

Le pardon a-t-il un effet sur le karmique ?

S’il est fondamental de pardonner une offense dans cette vie, il y en a une autre, nécessaire, pour les vies passées et les vies futures car lorsqu’on est dans une relation karmique, que la question du regret et du pardon n’ont pas été liquidées, on repart au même moment pour des circonstances sinon similaires mais analogues.

35 ans d’expérience en Magie Blanche ! Et vous ?

Tout ce dont vous avez besoin de progressif, concret et puissant pour devenir Mage.

Un déchirement d’hier implique souvent un déchirement d’aujourd’hui, on « reprend le match où on l’avait laissé ».

Si vous êtes conscient du karmique lié à ces conflits, offenses, douleurs, et que vous souhaitez sortir de la spirale infernale, faites la démarche suivante, il est tout à fait possible d’effectuer ensemble une réparation définitive. Et si vous ne pouvez pas être en présence de votre alter ego, prenez sa photo ou encore écrivez son prénom et son âge sur un papier.

Dans un lieu neutre (pourquoi pas dans la nature si le climat le permet), asseyez-vous face à face. Posez une main sur votre cœur (l’autre fait de même), votre seconde main à côté de la sienne (et réciproquement).

Vous vous regardez paisiblement et vous dites, chacun votre tour dans la sincérité la plus totale :

« Je te demande de me pardonner tout le mal que je t’ai fait dans cette vie et dans des vies antérieures, tout comme je te pardonne celui que tu m’as fait dans cette vie ou dans des vies antérieures. »

Il y a une variante, admettons que vous ne puissiez être en présence de cette personne ou encore qu’elle n’ait pas témoigné réellement de volonté d’absolution (l’orgueil prévaut souvent dans de telles situations), prenez sa photo et procédez de la même façon. Ajoutez son prénom au début de la phrase.

Il va de soi que le fait de le faire ensemble coupe définitivement le lien karmique. Séparément implique que l’autre aura toujours nécessité de réparation (mais pas forcément avec vous). Tout ceci doit être préparé mentalement et fait en son âme et conscience sans arrière pensée de rancune, d’amertume, de regrets.

S’il s’agit d’un couple en discorde cela n’implique pas que la situation va s’arranger ou se rétablir, cela permettra surtout que la situation s’apaise et devienne plus simple, sans rancœur.

Vous allez purifier votre Karma (c’est utile pour les prochaines vies) et en profiter pour purifier le sien.

Dites ensuite la prière du Pardon de l’Abbé Bessière, il souligne que le pardon arrête le mal, la violence… C’est une leçon de vie, puis celle de Saint François d’Assise.

35 ans d’expérience en Magie Blanche ! Et vous ?

Tout ce dont vous avez besoin de progressif, concret et puissant pour devenir Mage.

 Catherine d’Auxi Droits réservés (copyright)

La Magie Blanche n’est et ne sera jamais une science exacte, la réussite des rituels étant conditionnée à beaucoup de paramètres comme le respect de la pratique, la Foi, l’Abandon qui sont de nature humaine donc forcément sujets à fluctuations.
Il n’est en aucun cas souhaitable de s’intéresser à l’ésotérisme, de pratiquer la Magie ou toute autre expérience comme le Spiritisme (oui-ja) ou encore les voyages astraux avant l’âge de 21 ans.  Le Corps Mental en construction n’est pas apte à recevoir les influx énergétiques démultipliés par ces pratiques. En TOUT la mesure est obligatoire, mère de sûreté … et fixer cette limite pour la pratique ésotérique et particulièrement de la magie ne relève à aucun moment de la maturité mais de la plus élémentaire sécurité mentale.

 

 

8 Comments

8 Comments

  1. Epice

    19 janvier 2016 at 21 h 54 min

    Merci pour cet article. J'ai découvert que j'avais un lien karmique, j'ai décidé de faire appel pour couper ces liens mais l'effet a été "différent" c-à-d que j'avais encore plus besoin de voir cette personne (personne qui ne sait absolument rien de ce qui se passe, il y a de l'attirance entre nous mais je mets mes distances). Ensuite, j'ai essayé avec les bonhommes allumettes et le lendemain j'ai beaucoup pleuré, je traduis cette grande tristesse comme un besoin d'un retour gratifiant de sa part. On m'a parlé de pardonner sans me préoccuper de ces attentes. Absence d'absolution ? Cela veut dire qu'avant de se réincarner il ne voulait pas pardonner ?  Or, un lien karmique se guérit mutuellement du moins, car là j'ai l'impression que cette rencontre est faite que pour moi guérir et que cette personne ne "vit" pas ce lien karmqiue. Je ne comprends pas et en plus de cela je travaille sur le pardon à moi et à lui. J'ai vraiment du mal à m'en détacher et à me dire que c'est moi qui vit cela toute seule, c'est pesant tous les jours. Merci

    • Catherine d'Auxi

      20 janvier 2016 at 10 h 26 min

      Bonjour Epice,

      Mais… à quoi « jouez-vous » ? Le karmique est fait pour se résoudre seul, sans que nous intervenions consciemment. En agissant comme vous le faites, vous réalisez de la bouillie astrale. Une fois vous faites couper le lien (qui ne demandait qu’à être résolu), la fois suivante vous utilisez les bonhommes allumettes… Et puis quoi encore, qu’allez-vous faire maintenant ? 

      Et bien la plus grande sagesse voudrait que vous ne fassiez : RIEN !

      Le karmique est une magnifique « invention » divine qui nous permet de progresser sans cesse, en lien avec les autres, qu’ils le sachent ou non.

      Il va de soi que cette réponse se veut généraliste et non personnalisée. Je vous invite, si vous souhaitez que nous étudions plus complètement cette question à avoir recours à une consultation.

      Bonne journée.

      Catherine

  2. Christine

    13 février 2014 at 16 h 43 min

    Oui, c’est ce que cette expérience m’a enseigné.. Ne plus m’oublier en chemin.

    La piste était: « Une grosse colère de la plus petite des filles, pas forcément en âge mais en taille permettra de tout remettre à plat… »

    Ma soeur a 2 filles mais aucune ne correspondait, soit à la taille, soit au contexte psychologique…soit à l’âge !!
    Donc mystère… j’ai laissé aller la situation jusqu’à ce que je me retrouve tellement coincée de partout et par tous, que j’ai fini par me mettre dans un colère noire…

    Et qui m’a permis de me libérer. Aujourd’hui, je sais bien ce que je veux et capable de l’exprimer sans violence mais avec fermeté et sans m’oublier.

    Ce qui est une première, parce que cela m’a déjà été répété par d’autres, notamment dans un stage de magnétisme où l’un des participants, voyant confirmé m’a dit textuellement, sans que je ne demande rien:
    « Vous portez un très lourd fardeau, pensez à vous!! ».
    Il me l’a répété comme vous plusieurs fois. Mais à ce moment-là, je n’étais pas prête à l’entendre..

    En tout cas, pas sous cette forme-là. Et pourtant, cela m’a été vraiment dit et redit.

    « Occupez-vous de vous » mais pour moi, j’étais tellement persuadée de m’occuper de moi suffisamment que cela m’a paru sans objet.
    C’est dans ce contexte que j’y ai repensé. Finalement, la métaphore et la violence de l’expérience a fait plus d’effet que la mise en garde pure et simple, sans détour.

    Je voulais vraiment porter ce témoignage qui me semble essentiel pour ceux qui pourrait être amenés à ne pas comprendre le sens d’une transmission.

    Je vous remercie de ce beau cadeau de vie, Catherine

    Bien amicalement

    Christine

  3. Christine

    13 février 2014 at 14 h 19 min

    Bonjour, Comme dit par mail, je souhaite témoigner,je ne sais pas si c’est le bon endroit.. ils sont tous bons, je suppose…

    Après avoir répondu à un petit questionnaire sur la voyance, vous avez répondu à une question en remerciement.

    Les réponses données m’ont quelque peu servies de guide même si un point restait obscur.

    Finalement, j’ai compris bien plus tard que c’était de ma propre réaction qu’il s’agissait et que cette réaction est ce qui va, impérativement entraîner tout le reste.

    Et après m’être posé la question, à savoir pourquoi ne pas me l’avoir dit directement, j’en suis arrivée à la conclusion que, si je l’avais su, je n’aurais pas été capable d’aller chercher d’autres réponses, toutes aussi essentielles pour moi, dans le fond de mon psychique.. Parfois, comme le dit ce vieil adage, « les voix et les voies de Dieu sont impénétrables »..

    J’ai été particulièrement surprise en me remémorant ce point sur lequel vous aviez particulièrement insisté, Catherine..

    Et non seulement vous avez répondu à ma question, qui concernait ma soeur au départ, et dont le dénouement me parait possible et pas si lointain, mais de plus, vous m’avez permis de chercher au plus profond et au-delà de moi-même, d’autres réponses libératoires pour mon propre avenir et ma sérénité psychologique.

    De cela, il me semble important de témoigner, d’autant que je serais presque à même d’envisager un pardon karmique avec tous les protagonistes de mon histoire.

    Je ne dis pas être prête à reprendre des relations mais au moins, effectuer cette libération de l’âme, en tout cas, c’est devenu un objectif..

    Je vous remercie profondément

    Bien à vous

    Christine

    • Catherine

      13 février 2014 at 14 h 26 min

      Bonjour Christine et merci pour votre témoignage.
      Parfois il est important que les choses soient à découvrir par le consultant. Dans votre cas cependant, une piste vous avait été donnée « une colère par la plus petite (en taille) ou par la plus jeune. Or… c’est vous. Je pense qu’il était particulièrement inopportun, pour toutes les raisons que vous évoquez de vous ouvrir trop grand la boîte de Pandore.
      L’essentiel est que cette consultation vous ait permis de voir la Lumière et de solutionner, déjà dans votre coeur, tout ce qui vous empêchait de vivre… sereinement.
      Une fois qu’on a compris, on peut agir…
      Je vous souhaite une belle continuation.
      Continuez d’avoir cette abnégation qui vous caractérise mais… ne vous oubliez pas en route. C’était la leçon à apprendre.
      Amitiés.
      Catherine d’Auxi

  4. Pierrette

    12 août 2013 at 18 h 44 min

    J’ai trouvé la prière de Saint François d’Assise mais pas celle de l’Abbé Bessière
    Pouvez-vous s’il vous plaît me l’envoyer
    Merci
    Cordialement
    Pierrette

  5. Pélagie

    24 juin 2013 at 12 h 54 min

    Merci Catherine.
    Je n’imaginais pas, jusqu’à présent, une telle envergure du Pardon. J’avais seulement compris que les épreuves nous revenaient jusqu’à ce qu’elles soient dépassées. Je’y vois maintenant plus clair quant à l’état intérieur dans ou par lequel doit s’opérer ce dépassement.
    Belle illustration également de ces oiseaux et des bulles : une création d’espaces, d’univers de Paix qui se profilent à l’infini.
    A méditer et à intégrer…

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce blog est dofollow ! 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top
Boosté par WP-Avalanche