Nouvelles Spirites - Diamant Voyance
Conversations spirites

Nouvelles Spirites – Texte Spirite 24

Nouvelles spirites

Nouvelles Spirites – Texte Spirite

« Avis aux personnes important : Les messages médiumniques destinés au grand public mais accessibles à tous les visiteurs de cette Page sont des messages à relativiser afin de ne pas souffrir de perturbations. Il vous revient d’être critique de votre émotivité et d’en parler avec autrui, voire de m’adresser un mail si des conceptions, théories, paradigmes insolites viendraient à vous bouleverser plus que de raison ». NDA

Appelez maintenant Catherine d’Auxi  Médium au  02.96.38.04.52 pour une consultation de Voyance ou

Il m’a été donné d’entendre qu’il ne faut pas se laisser aller à quelques illusions entre ce que nous sommes, ce que nous ne serons jamais, ce que nous pourrions être et ce que les autres pensent que nous serions alors que notre propre avis à leur égard reste finalement tout aussi flou que leur langage brouillé. Réalisez un peu, les gens se parlent et se toisent tout le temps, se rencontrent à l’occasion, mais au fond, s’évitent royalement. Face au dédain et à la méconnaissance, il reste la posture, une sorte de pied fixe proposé à l’ensemble. Le danger est là, il affleure les consciences qui ne renvoient en façades dénuées de discours intelligents que le doute, le stoïque. A la place, ils vous racontent ce que vous savez déjà, polis vous êtes, alors, vous écoutez et acquiescez, c’est la répétition de la bêtise et de la mollesse. On peut le dire, vous perdez du temps à vouloir des autres ce qu’ils sont incapables d’offrir. Le Philosophe l’a dit : « Inventez-vous tout seul et à la fin vous serez le nombre ! » Il a dit cela pétri d’une évidente et remarquable approche scolastique.

Les temps sont incertains disent les avisés, les destinées sont cruellement foulées aux pieds de leurs intentions même louables. Dès lors, il se peut que le brouillard existe, qu’il ruisselle de déceptions, il se peut que les âmes en peine nagent dedans, il se peut aussi que des êtres invisibles organisent tout cela, cultivant le culte et rendant culte ce qui nous échappe ou devrait nous échapper… Comme il est difficile de fixer son esprit sur ces énergies diffuses et intelligentes dont nous avons pourtant besoin pour nous nourrir l’âme et l’esprit. Tout cela est ardu et semble comme un plan secret, nous filer entre les doigts. Désespérés, nous regardons le vide et nous proposons de l’organiser, de le remplir nous-mêmes alors qu’initialement, il est pour ce qu’il est, il se creuse pour nous permettre d’apercevoir en-dedans, tel un puits fuselé, ce qui d’ordinaire il nous est interdit d’observer. Obturer un puits, mais quelle folie de l’homme ! Comment l’humanité peut-elle comprendre et apprendre ?

L’idiot l’a dit et redit, que pouvons-nous savoir que notre curiosité ne sait déjà ? Tout car en fait, nous ne savons rien et perdons du même coup par négligence, la main sur les savoirs accessibles ; Oh certes, il faut encore aller les chercher, ces nourritures de l’esprit. Le chemin est ardu, nous ponvons perdre des compagnons en route, nous pouvons en gagner d’autres, il y a toujours des séquelles enivrantes voire désespérantes lorsque les blessures s’avèrent intemporelles mais c’est ainsi que les âmes se guérissent, par la douleur, pensez avec courage qu’enfanter n’est pas pire.

On a tous connu un vieux moine excentrique qui débitait son latin sur le bout des doigts, qui excellait dans son art et se proposait même de le dispenser gracieusement. Souvenez-vous, il occupait la place du village, difficile de l’éviter… Sans doute pensez-vous que les apparents vieux fous sont semblables aux singes savants, on en rit et on en joue, et c’est tout ce qu’il y a à faire en attendant d’y voir plus clair.

Je désespère, l’avenir ne nous donnera pas raison, les cohortes de malheureux grossissent de jours en jours, ils sont aux cieux, enfin, ils s’y rendent et nous croisent sur leurs différentes routes, c’est tout. C’est notre propre place qui se met en perspective de la leur… Pensez-y !

Il m’a été donné d’entendre qu’il ne faut pas se laisser aller à quelques illusions, que les vérités sont légions et les légions détiennent les vérités par le glaive et le sang. Si cela fait froid dans le dos, il faudra alors vous sublimer afin d’aller défier le dragon qui sommeille tout autour de vous. Les têtes qui repoussent, qui crachent du feu, mais oui, songez-y avant qu’il ne soit trop tard, soyez vaillants vous qui ne savez plus tenir une épée, vous qui ne songez plus qu’à devenir, hum, bioniques !

Le temps et la raison, voilà ce qui vous rendra vos lettres de noblesse, je parle à votre âme. Il vous sera donné d’entendre que comme Saint Georges terrassant le dragon, vous devrez faire de même, dans vos rêves et vos cauchemars, chacun devra donner sa part pour le bien de tous. Les mondes parallèles sont terrifiants, vous devez entendre cet ordre de passer à l’action même si la peur vous tenaille, il en va de votre blason. Si tout ceci n’est que mauvaise poésie, alors, saurez-vous-y trouver de quoi vous sortir d’un naufrage annoncé ? Ne rien faire, c’est souvent, individuellement, l’appel du pire envers les autres et cela est insupportable.

Lire le Spirite, c’est lire en soi.

Nouvelles spirites - texte 20

Uccello. Saint Georges et le dragon (v. 1470)

Riwall Llydaw Médium Spirite

Appelez maintenant Catherine d’Auxi  Médium au  02.96.38.04.52 pour une consultation de Voyance ou

 Catherine d’Auxi Droits réservés (copyright)

La Magie n’est et ne sera jamais une science exacte, la réussite des rituels, tout comme l’utilisation des talismans ou Amulettes sont conditionnés, entre autres, au mérite, au respect de la pratique, à la Foi et l’Abandon qui sont de nature humaine donc forcément sujets à caution et à fluctuations. Pratiquer la Magie Blanche est accepter, de fait avec humilité, de ne pas être exaucé systématiquement. Pour plus de détails, reportez-vous à l’article « Rituel de Magie qui ne fonctionne pas ».

Il est expressément précisé qu’il n’est en aucun cas souhaitable de s’intéresser à l’Esotérisme ou de pratiquer la Magie avant l’âge de 21 ans, le Corps Mental en construction n’est pas apte à recevoir les influx énergétiques démultipliés par la pratique. A aucun moment il ne s’agit d’une question de maturité (induite par les incarnations successives) mais uniquement une question de sécurité et particulièrement de sécurité mentale.

Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce blog est dofollow ! 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top
Boosté par WP-Avalanche