Art et ésotérisme

Nostalgie mélancolie neurasthénie ou bonheur en leitmotiv

Nostalgie mélancolie neurasthénie ou bonheur en leitmotiv

home page   Nostalgie mélancolie neurasthénie ou bonheur en leitmotiv

Nostalgie mélancolie neurasthénie ou bonheur en leitmotiv

La nostalgie est un sentiment de regret des temps passés ou de lieux disparus ou devenus lointains, auxquels on associe a posteriori des sensations agréables. Ce manque est souvent provoqué par la perte ou le rappel d'un de ces éléments passés, les deux éléments les plus fréquents étant l'éloignement spatial et le vieillissement qui représente un éloignement temporel. On a pu diagnostiquer dans la nostalgie sous toutes ses formes le regret de l'enfance.

La mélancolie est d'abord vue comme un trouble des humeurs au sens grec de l'acception, elle est étudiée par les médecins Hippocrate le premier ou le plus connu, elle correspond à ce qu'on appelle aujourd'hui en psychiatrie l'état dépressif, c'est-à-dire un sentiment d'incapacité, une absence de goût de vivre pouvant, dans les cas les plus graves, conduire au suicide. Dans un deuxième temps, au fur et à mesure que la médecine se sépare de la philosophie, le terme est aussi repris dans celle-ci et elle caractérise alors un être-là existentiel qu'on retrouve chez des écrivains, poètes et intellectuels.

La neurasthénie est un terme psychopathologique utilisé pour la première fois par George Miller Beard en 1869 pour désigner une condition dont les symptômes incluent la fatigue, l'anxiété, les maux de tête, la névralgie et la déprime.

Finalement, il y a 3 façons de voir la vie :

  1. En tragique, comme Charles Baudelaire
  2. Avec lucidité, objectivité comme Jean d’Ormesson dans « le rapport Gabriel »
  3. Avec positivisme absolu comme Eric Emmanuel Schmitt à travers son ouvrage et son film « Odette Toulemonde ».
  1. La vie est d’un tragique…

Nostalgie mélancolie neurasthénie ou bonheur en leitmotivSpleen de Charles Baudelaire (1821 – 1867)

Quand le ciel bas et lourd pèse comme un couvercle
Sur l'esprit gémissant en proie aux longs ennuis,
Et que de l'horizon embrassant tout le cercle
Il nous verse un jour noir plus triste que les nuits ;
Quand la terre est changée en un cachot humide,
Où l'Espérance, comme une chauve-souris,
S'en va battant les murs de son aile timide
Et se cognant la tête à des plafonds pourris ;
Quand la pluie étalant ses immenses traînées
D'une vaste prison imite les barreaux,
Et qu'un peuple muet d'infâmes araignées
Vient tendre ses filets au fond de nos cerveaux,
Des cloches tout à coup sautent avec furie
Et lancent vers le ciel un affreux hurlement,
Ainsi que des esprits errants et sans patrie
Qui se mettent à geindre opiniâtrement.
– Et de longs corbillards, sans tambours ni musique,
Défilent lentement dans mon âme ; l'Espoir,
Vaincu, pleure, et l'Angoisse atroce, despotique,
Sur mon crâne incliné plante son drapeau noir.

Baudelaire a réussi l’exploit de démoraliser pléthore de lycéen. Je me suis toujours demandée pourquoi un auteur aussi sinistre était au programme de seconde alors que c'est précisément le moment où les adolescents sont si fragiles. Il semblerait que ce ne soit plus le cas et c'est heureux. Les Fleurs du mal sont exclusivement destinées à ceux qui vont mal et qui souhaitent ardemment que ça continue ainsi. 

  1. Et si j’étais juste objectif ?

Le rapport Gabriel de Jean d’Ormesson

Nostalgie mélancolie neurasthénie ou bonheur en leitmotiv« Ce n’était pas la première fois que les hommes mettaient Dieu hors de lui.  Le visage fermé, le regard sombre, les mains derrière le dos, il faisait les cent pas dans son éternité. Il se disait que sa vie serait meilleure sans les hommes. Il leur avait tout donné. Et d’abord l’existence. Il finissait par se demander s’il avait bien fait de les tirer du néant. La tentation lui venait de les abandonner à eux-mêmes. On verrait bien ce qu’ils deviendraient s’il se refusait tout à coup à soutenir l’univers, si la terre cessait, de tourner, si le Soleil ne les chauffait plus et ne les éclairait plus, si les lois de la physique s’effondraient brutalement, si le temps s’arrêtait. Il fit appeler l’Ange Gabriel, qui lui avait déjà, à plusieurs reprises, servi de messager auprès des hommes. Gabriel, une nouvelle fois, descendit sur la terre. Il s’installa chez moi. Et pour essayer de fléchir l’Eternel, je rédigeai avec lui le rapport qui porte son nom. »

Jean d’Ormesson écrit bien, son français est délié, agréable à lire, classique tout en étant moderne (et c’est une  performance). Certes, ce roman est un peu nombriliste, je vous l’accorde, oscillant entre « moi-je » et « je-moi ». Il n’en reste pas moins qu’il s’agit d’une peinture d’une société parisienne assez objective. Le privilège de l’âge et de l’expérience de vie, sans doute.

Pour vous offrir ce livre, cliquez sur le titre "le rapport Gabriel"

  1. Je vais bien, tout va bien…

Odette Toulemonde d’Eric Emmanuel Schmitt

« Odette Toulemonde est vendeuse au rayon cosmétique d'un grand magasin de Charleroi en Belgique. Jeune veuve quadragénaire au salaire misérable, sans perspective d'un avenir meilleur, mère de deux adolescents fantasques, sa vie n'est guère réjouissante. Son seul grand bonheur, c'est la lecture de la série de romans de son auteur à succès préféré, Balthazar Balsan, qu'elle idolâtre. De son côté, marié à une très belle femme et père d'un enfant, Balthazar Balsan possède tout ce que la société matérielle peut offrir de mieux, succès commercial, argent, mais il n'est pas heureux, peu sûr de lui et de son talent, ce qui le rend très vulnérable à la critique. Après que son dernier ouvrage ait été éreinté par la presse, il reçoit une lettre de son admiratrice Odette qui lui raconte sa vie médiocre, tout le bonheur que ses romans lui procurent et l'amour sans limites qu'elle éprouve pour lui. Il décide de la rencontrer pour entamer auprès d'elle une thérapie du bonheur. »

Pour vous offrir le livre Odette Toulemonde, cliquez sur le titre

Ce livre-film pourrait se résumer à « Odette n’a  pas grand-chose pour être heureuse et pourtant… elle respire le bonheur, Balthazar a tout pour être heureux et pourtant… il ne l’est pas ». Je le conseille résolument pour tous les moments de spleen (voir plus haut) et surtout pour une philosophie de la vie qui est que ce n’est pas ce que nous désirons fortement qui fera forcément notre bonheur. Une perle…

Nostalgie mélancolie neurasthénie ou bonheur en leitmotiv ? Alors, choisissez votre philosophie mais je vous souhaite de tout cœur que vous soyez de la trempe d’Odette, qui, lorsque sa réalité est terne se réconforte avec le rêve et non de celle de Charles qui passa sa vie à la pleurer.

Catherine d’Auxi Voyante Médium et Cartomancienne (cliquez sur le nom pour visiter le site de voyance)

Pour consulter Catherine d’Auxi (cliquez sur les liens)

© Catherine d’Auxi – Droits réservés (copyright)

2 Comments

2 Comments

  1. chou

    15 février 2017 at 15 h 42 min

    bonjour Catherine, je me permet de vous ecrire car je viens de découvrir votre site fortement interréssant pour moi…sa fait plusieurs heures que je vais de pages en pages…

    voici donc mon probleme, j ai bientot 50 ans et je ne connais pas l orgasme, pas de desir et tres peu de plaisir, pas,  par manque de partenaire car mariée depuis 30 ans ..le pauvre.  examen gynécologique ok,  une magnetiseuse m a recamment dit que j avais une arriere- arriere arriere grand mére qui petite avait subi des attouchements, viols dans son orphelinat et que s etait rester inscrit dans les gènes.elle a donc stopper tout sa en faisant un travail sur moi .depuis je ne fais plus ses reves.Je crois en ce qu elle m a dit car elle a donner les details de mes reves que personne ne savait.( j ai  longtemps cru avoir été victimes d attouchement, voir pire mais elle m a bien expliquer que se n était pas moi la victime)   sa fait maintenant  7 mois et rien a changer.. je désespére ….comme vous le dites plus haut , jai toujours quelque chose , je passe des examens et ne trouvent jamais rien ..c est fatigant..pouvez vous svp m éclairer d avantages

    ou m éclairer  merci 

     

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce blog est dofollow ! 

To Top
Boosté par WP-Avalanche