Divine Mère

Matrae Déesse Mère des gaulois

Matrae Déesse Mère des gaulois

Article mis en musique avec Anasazi : Mélodie Anasazi (670 AC) jouée sur une flute archéologique

[Audio: Matrae.mp3]

Matrae Déesse Mère des gaulois

Datation

Il est extrêmement compliqué voire impossible de dater le Culte gaulois à Matrae ou aux Matres. On peut considérer l’influence de cette déesse dans une période de VI° Siècle avant JC jusqu’à -52 date de l’invasion de la Gaule par Jules César.

Les trois Matres sont devenues les trois Maries. Le culte des Saintes Maries (à Saintes-Maries-de la Mer) succéda à celui d'une triade de déesses mères si ancré dans l'inconscient collectif qu’il fallait trois Marie et pas une de moins. Le culte était si tenace que quand la légende a fait partir Marie-Madeleine pour la Sainte-Baume, on dut rajouter un nouveau personnage, Sara. La patronne des Gitans ne se nomme pourtant pas Marie. Salomé non plus ne se nommait pas Marie ; les prénoms composés n'existaient pas chez les juifs du 1er siècle ; on lui a accolé le nom de Marie pour respecter la triade. Ainsi elle prit le nom de Marie Salomé.

Qui était Matrae ou les Matres ?

Appelée après la conquête romaine Matrae, Matres ou Matronae, elles sont, plus encore qu'Epona, les déesses protectrices, de la fécondité, de l'abondance, de la richesse, de la famille. Elles tenaient sur leurs genoux des fruits dans une corbeille ou une corne d'abondance, ou bien elles versaient sur la terre le contenu d'une patère ou coupe. Parfois, l'une d'entre elles portait dans son giron un nourrisson qu'elle allaitait. Déesses des eaux, et principalement des sources et des fontaines, guérisseuses, elles ne ressemblent toutefois pas aux déesses-mères romaines. Beaucoup de fontaines consacrées aux Matres appelées également matrones ont été christianisées sous le nom de Sainte Marthe ou de Sainte Marguerite, parfois, mais plus rarement, sous le nom de Sainte Madeleine ou de Sainte Brigitte. Elles ont parfois été assimilées à Minerve, plus rarement à Vénus, Junon, Diane, Cérès ou Cybèle. Elles sont symbolisées par trois cercles ou un triangle de sphères, et par l'association de cœur, de palmettes et de fleurons que l'on trouve aujourd'hui dans des sociétés ésotériques modernes.

Prière gauloise

Pour l’amour de l’Esprit à jamais persistant, soir O Matrae une onde pour tes serviteurs. Une onde puissante… Nous prions aujourd’hui, tendus vers toi, nous te prions par cette offrande. Sois bienveillante envers tes serviteurs.

Catherine d’Auxi – Médium Voyante Cartomancienne (cliquez sur le nom pour visiter le site de voyance).

Pour consulter Catherine d’Auxi (cliquez sur les liens)

© Catherine d’Auxi 2013 –Droits réservés (copyright)

 

3 Comments

3 Comments

  1. Ouak

    27 août 2016 at 11 h 10 min

    Bonjour. Je remercie grandement St Antoine de Padoue parce qu’il m’a aidé à retrouver le document que je cherchais. Je dis merci de m’avoir permis de le retrouver aussi facilement. Merci aussi pour le service que ce document va me rendre. Amen

  2. balest

    28 mai 2014 at 20 h 57 min

    bonjour madame,
    votre interprétation des vierges noires et blanches me parait d’une telle évidence que cela me met « mal à l’aise » !
    pouvez-vous me dire pourquoi?
    je sens une vague de chaleur sur le coté gauche, c’est incompréhensible
    cordialement
    Mme.Balest

    • Catherine

      29 mai 2014 at 5 h 27 min

      Bonjour Madame,
      La chaleur, les picotements, les bâillements, les éternuements, voici toutes sortes de manifestations physiques qui démontrent que la Force Divine et l’Energie interviennent. Pour schématiser, on pourrait dire que cette lecture vous a ouvert le Chakra coronal et que l’Energie a pu entrer et circuler librement. C’est un premier « pas » vers l’ouverture du Centre du Coeur.
      Ce qui est encore plus merveilleux c’est que cela vous soit arrivé au moment de la Nouvelle Lune (Lune du silence) et la veille de l’Ascension.
      Il y a fort à parier que vous avez ouvert une porte vers la Haute Spiritualité. Soyez attentive aux signes… Tout va bien 🙂
      Bien à vous
      Catherine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce blog est dofollow ! 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top
Boosté par WP-Avalanche