Magie Blanche Rituel premier novembre - Diamant Voyance
Année magique Almanach

Magie Blanche Rituel premier novembre

magie blanche rituel premier novembre

Magie Blanche Rituel premier novembre

Communion avec les Esprits et fête des morts

Pourquoi célébrer la Magie Blanche rituel du premier novembre ? Parce que c’est le jour de commencement de l’année ésotérique. Cette année ce Rituel est particulièrement porteur d’Energie Divine car il se célèbre au moment de la Pleine (super) Lune.

A quel moment réaliser le Rituel ?

Le Rituel a lieu la nuit et est fonction de la position de la Lune :
En Lune descendante de 21 h à minuit
En Pleine Lune à minuit (pour l’année 2020)
En Lune montante de minuit à 3 h,
Et en Nouvelle Lune de 3 h à 6 h.

avec Catherine d’Auxi Voyante, Médium et Cartomancienne, auteur de l’article.

C’est le temps de la vieillesse, de la mort, des ancêtres. Mort du Dieu Soleil qui attend de renaître à la Déesse Mère au Solstice d’hiver. C’est le moment d’honorer les morts, liens avec le passé et comment les honorer ? En célébrant un Rituel de Magie Blanche.Cela peut apparaître comme une absurdité d’associer les mots « fête et mort ». Pratiquant de l’ésotérisme, il s’agit là d’une réalité impliquant que la mort n’est pas triste puisqu’il y a continuité de la vie de l’Ame ou survivance de l’Esprit.

Ce moment de l’année est particulier car annihilant le temps et l’espace, les mondes visible et invisible communiquent. Cette fête marque la rencontre entre les habitants du monde terrestre et ceux de l’Astral, dans un « sas » qui est un monde intermédiaire jouxtant la terre et l’Astral. On accède à la « Vallée des Rencontres » en empruntant « le petit pont de bois ». Ceux qui sont autorisés, incarnés ou non peuvent entrer et sortir mais surtout s’y rencontrer.

C’est l’occasion d’une Cérémonie ou Rituel qui a lieu la nuit et symbolise le passage nécessaire par la mort en éteignant le Feu, puis, en le rallumant. Pendant ce moment où le feu est éteint et où on est plongé dans l’obscurité la plus complète, on peut ressentir et prendre conscience de l’absence de la Lumière, de la réalité et de la consistance de la Nuit, de notre nuit intérieure. Mais c’est aussi par le feu rallumé dans l’obscurité que l’on peut percevoir notre Feu intérieur renaissant.

Ce cérémonial vise aussi à honorer les Ancêtres et à établir un contact avec les disparus, considérés comme source de conseil, de sagesse et d’inspiration car pour la traversée de la période obscure qui s’annonce, il nous faudra une lumière qui éclaire nos pas. C’est pourquoi, à cette période où la Porte est ouverte, nous pouvons solliciter d’être guidés par des Âmes supérieures désincarnées.

Réciproquement, ce moment est propice pour apporter notre aide spirituelle à ceux qui ont quitté ce monde. Cependant, le cheminement des âmes défuntes dans le monde spirituel est fonction de l’état de conscience qu’elles ont atteint au cours de leur vie. Plus leur conscience a été coupée du monde spirituel, plus ils sont perdus. Leur attention est toute tournée vers la terre et ce sont ces Ames qu’il faut aider.

Cet instant hors du temps est un seuil entre l’ancienne et la nouvelle année (ésotérique). En réalisant un Bilan, il nous permet de nous débarrasser de ce qui nous entrave, de nos « branches mortes ». Nous allons enterrer (mettre en terre réellement) quelque chose qui symbolise ce dont nous voulons nous débarrasser. En retournant à la Terre, nos « branches mortes » retournent ainsi dans le grand cycle de la vie.

Ce sas est synonyme de désordre, d’enchevêtrement des énergies subtiles.

Dans le passé, cette période de libération et de désordre se manifestait par un désordre social, les hommes s’habillant en femme et inversement, les barrières des champs étant démontées et jetées au fossé, les bêtes du voisin déplacées dans un autre pré, les enfants faisant des facéties… Il y a une survivance édulcorée et dénaturée de cette fête dans Halloween.

Le Rituel pratiqué a donc pour but d’aider les défunts, de leur demander aide et assistance et enfin de se libérer des entraves négatives du passé.

On symbolise le passage nécessaire par la mort en éteignant le Feu, puis en le rallumant. Pendant ce moment où le feu est éteint et où nous sommes plongés dans l’obscurité la plus complète, nous pouvons ressentir et prendre conscience de l’absence de la Lumière, de la réalité et de la consistance de la Nuit, de notre nuit intérieure  mais c’est aussi par le feu rallumé dans l’obscurité que nous pourrons percevoir notre Feu intérieur renaissant.

Ce cérémonial vise aussi à honorer les Ancêtres et à établir un contact, des praticiens non Médiums pouvant alors initier un contact médiumnique à cette occasion. Les disparus sont considérés comme source de conseil, de sagesse et d’inspiration, car pour la traversée de la période obscure qui s’annonce, il nous faudra une lumière qui éclaire nos pas. C’est pourquoi, à cette période où la Porte est ouverte, nous pouvons solliciter d’être guidés par des Âmes supérieures. C’est également un moment propice pour apporter notre aide spirituelle à ceux qui ont quitté ce monde car le cheminement des âmes défuntes dans le monde spirituel est fonction de l’état de conscience qu’elles ont atteint au cours de leur vie. Plus leur conscience a été coupée du monde spirituel, plus ils sont perdus. Leur attention est toute tournée vers la terre et ils ont alors clairement besoin de notre aide.

Cérémonie

Ingrédients pour le Rituel (en cliquant sur les liens, vous vous les procurez dans la boutique du site)

Sur la feuille, vous écrivez en noire, ce dont vous souhaitez vous débarrasser, tout ce qui vous entrave, tout ce dont vous souhaitez faire le deuil.

Où positionner l’encens ?

Vous posez l’encensoir sur un meuble, une chaise, une table… orienté vers le Nord.

Installation des votives ou bougies chauffe-plat

Au sol, de façon à pouvoir entrer dans le cercle comme indiqué sur le schéma ci-après. Si le Nord fait face à la porte de la pièce, c’est encore mieux.

La bougie n° 1 orientée au Nord. Positionnez les 9 veilleuses en cercle, au sol de façon à ce que vous puissiez entrer physiquement dans le cercle. Sous chacune des veilleuses, vous allez poser une carte sur laquelle est écrit le prénom et le nom d’une personne décédée (ou mettre une photo). Il peut aussi s’agir d’une personne que vous n’avez pas connue de son vivant mais que vous estimez méritante). Traditionnellement, les Prêtresses honorent les « morts de l’année ».

Au-dessus de  la bougie n° 1 qui ouvre le cercle, mettez la photo ou le prénom et le nom de votre Ange Gardien, si vous ne le connaissez pas, indiquez simplement « mon Ange Gardien ». Sous la bougie n° 1 en haut du cercle de bougies, mettez votre papier et les brindilles, le bois mort.

Cérémonie

Signe de Croix d’ouverture face à l’Est. Allumez le charbon, jetez dessus l’encens en disant : « Ceci est le Souffle Divin ».

Ajoutez la Poudre Ritualisée de Clou de girofle en disant « Ces herbes sacrées révèlent leur pouvoir ».

Eteignez toutes les sources de lumière de la pièce et entrez dans le cercle en passant entre les bougies 5 et 6.

Allumez toutes les bougies, en utilisant une grande allumette ou bougie boutefeu en allant de la 1 à la 9 et repositionnez-vous face à l’Est (vous faites demi-tour). A ce moment dites : « Que la Lumière soit ».

Ensuite, éteignez toutes les bougies avec un éteignoir en allant de la 9 à la 1 (sens inverse). Et repositionnez-vous au milieu face au Nord (ce qui sera le positionnement logique puisque vous terminez par la bougie n° 1).

A ce moment, prenez conscience de l’absence de la Lumière, de la réalité et de la consistance de la Nuit, de notre nuit intérieure. Vous devez réellement intérioriser ce moment.

Enfin rallumez les bougies en allant de la 1 à la 9 (toujours avec l’allumette) et dites : « La Lumière est venue, l’obscurité ensuite, que la Lumière soit. »

Récitez De profundis et la prière des défunts, si vous êtes d’une autre confession religieuse que catholique, vous devez utiliser les prières de votre religion (ou ne pas faire le rituel).

 De profundis

Des profondeurs, je crie vers Toi, Seigneur. Seigneur, Écoute mon appel ! Que ton oreille se fasse attentive au cri de ma prière. Si tu retiens les fautes, Seigneur, qui donc subsistera ? Mais près de Toi, se trouve le pardon : Je te crains et j’espère. Mon âme attend le Seigneur, je suis sûr de sa parole. Mon âme attend plus sûrement le Seigneur qu’un veilleur n’attend l’aurore. Puisque auprès du seigneur est la grâce, l’abondance du rachat. C’est lui qui rachètera Israël de toutes ses fautes. Rendons gloire au Père tout-puissant, à son Fils, Jésus-Christ, le Seigneur, à l’Esprit qui habite en nos cœurs. Pour les siècles des siècles. Amen.

 Prière pour les défunts

Seigneur, Dieu de Miséricorde, … (nommer les défunts que vous souhaitez honorer) vivent en Vous. Donnez-leur le pardon de votre bonté miséricordieuse pour que soient effacées les fautes qu’ils auraient pu commettre en leur vie mortelle. Accordez à leur âme le lieu du rafraîchissement et l’épanouissement de la béatitude. Donnez-leur Seigneur le repos éternel et que la Lumière sans fin brille pour eux dans la paix et la joie. A la grâce de Dieu, par Jésus-Christ notre Seigneur. Amen

Psaume 130

Que les âmes des fidèles défunts reposent en paix. Par la miséricorde de Dieu.

 Ajoutez ensuite l’invocation aux défunts :

« Je suis disposé à entendre vos demandes, vos souhaits… (Dites ce que vous pensez du fond du cœur), je vous rends grâce à tous et je vous remercie de tout ce que vous faites pour moi et mes proches. »

Soyez détendu, attendez, les messages peuvent à ce moment traverser l’espace.

Faites un signe de croix de fermeture et sortez du cercle par où vous êtes entré et laissez les bougies se consumer entièrement. Mangez du pain et buvez du lait pour fixer les énergies.

Le lendemain, lorsque vous vous sentez prêt, prenez votre papier que vous déchirez en plusieurs morceaux (la lettre), les brindilles, que vous cassez en plusieurs morceaux. Enterrer le tout (si vous êtes en appartement, vous pouvez utiliser un pot de fleurs), en disant :

« Terre Mère, j’enterre ici et maintenant et pour toujours, mes branches mortes ».

avec Catherine d’Auxi Voyante, Médium et Cartomancienne, auteur de l’article.

© Catherine d’Auxi – Droits réservés (copyright)

La Magie Blanche n’est et ne sera jamais une science exacte, la réussite des rituels étant conditionnée à beaucoup de paramètres comme le respect de la pratique, la Foi, l’Abandon qui sont de nature humaine donc forcément sujets à fluctuations.
Il n’est en aucun cas souhaitable de s’intéresser à l’ésotérisme, de pratiquer la Magie ou toute autre expérience comme le Spiritisme (oui-ja) ou encore les voyages astraux avant l’âge de 21 ans. Le Corps Mental en construction n’est pas apte à recevoir les influx énergétiques démultipliés par ces pratiques. En TOUT la mesure est obligatoire, mère de sûreté … et fixer cette limite pour la pratique ésotérique et particulièrement de la magie ne relève à aucun moment de la maturité mais de la plus élémentaire sécurité mentale.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce blog est dofollow ! 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top
Boosté par WP-Avalanche