Conversations spirites

Les Sons d’outre-tombe – Texte spirite 29

Les Sons d’outre-tombe – texte Spirite 

« Avis aux personnes mineures : Les messages médiumniques destinés au grand public mais accessibles à tous les visiteurs de cette Page sont des messages à relativiser afin de ne pas souffrir de perturbations. Il vous revient d’être critique de votre émotivité et d’en parler avec autrui, voire de m'adresser un mail si des conceptions, théories, paradigmes insolites viendraient à vous bouleverser plus que de raison ». NDA

Les sons d’outre-tombe résonnent près de vous en une unique colonne vertébrale qui se déploierait à l’infini, cela vient de l’indicible, votre esprit entend ces sons sans concrètement les réaliser. Ces sonorités fantômes agissent sur vous, elles vous calment, vous apaisent ou au contraire, vous déclenchent une mauvaise humeur, des colères… Les sons fantômes, imperceptibles à l’oreille vigilante, ont tout de même une source, toujours, ils peuvent émaner de chers disparus, de strates astrales amies, de l’espace quoi qu’il en soit très focalisés sur notre bien-être. Ces notes invisibles sont produites, soit par des sources inconnues, soit par des personnes désincarnées ou incarnées (sans qu’eux-mêmes ne le sache pour ces derniers) possédant des accointances avec vous et souhaitant vous délivrer-produire un message d’amitié, si ce n’est plus.

Comment les identifier ? S’il est impossible a priori d’en remonter l’origine exacte, le plus intéressant serait peut-être d’en comprendre le sens. Nous avons besoin de ces sons qui, comme ceux que la nature peut produire à foison, font œuvre d’inspirations à les recevoir puis à les transformer en d’autres choses à thèmes (écritures, peintures, dessins, créativités multiples), des inspirations donc à faire ou ne pas faire certaines choses.

On peut noter que les personnes spirituelles, recueillies et entraînées sont plus propices que les autres à réceptionner ces sons, les enfants, les autistes probablement, les Médiums, les artistes également voire les personnes atteintes/malades psychiques et bien entendu les personnes très malades, en souffrance voire proches de passer de vie à trépas.

Les sons fantômes sont donc des guides fins, des filaments invisibles, des vibratos nécessaires à notre hygiène de vie, notre souffle voire à notre équilibre physique et psychique tout entier. Être inspiré et vivre sur terre ne peut se départir de sa clé de sol, tout est dit et si notre existence était une grande œuvre musicale abstraite ? Une fantaisie ? Une folie ? 

Ce qui est sûr, c’est que ce qui se coordonne, s’enchaîne et les vibrations, où qu’elles soient, obéissent à cette règle sans toujours formuler des paroles ; vous-mêmes êtes une musique toute personnelle et dans l’existence, vous recherchez naturellement ceux et celles qui auront le plus d’accointances avec votre mélodie intérieure (diapason du couple, de l’amitié).

Un message est un message, le son nourrit et il enrichit ceux qui fredonnent des airs inconnus qui en fait, ne font que tenter de reproduire ces sonorités spectrales qui leurs sont de manière constantes destinées et ce, même en phases de sommeil.

Avoir l’air, c’est respirer, c’est vivre, c’est Être, l’âme est une platine émettrice et réceptrice.

J’anticipe la question, une œuvre d’art  émet-elle un son ? J’aime à le penser car la beauté finalement reproduite par l’Artiste inspiré, c’est trop grave pour ne pas être mélodieux. On dit de quelque chose que « cela nous parle », en fait, si cela nous chante, assurément, cela nous enchante forcément.

Extrait de « Conversations Spirites »  de Yann d'Auxi Médium Spirite (cliquez sur le nom pour visiter le site de voyance)

Pour consulter Catherine d'Auxi (cliquez sur les liens)

Copyright – Catherine d'Auxi (droits réservés)

Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce blog est dofollow ! 

To Top
Boosté par WP-Avalanche