Messages Esprits

Le sens de Noel – Message de Jeanne Esprit relai

Le sens de Noel – Message de Jeanne, Esprit relai

Le sens de Noel

En cette période si particulière qui voit le lien entre une célébration catholique et une fête païenne, faites la paix avec vos ennemis connus et inconnus. Sans négocier le Pardon, sans ressasser l'offense, en oubliant la discorde et chassant les ténèbres : donnez la Paix car ceux qui pardonnent sont les guérisseurs de l'humanité.

Jeanne Esprit relai, captée par Catherine d'Auxi Voyante Médium et Cartomancienne (cliquez sur le nom pour visiter le site de voyance)

Ébauche d'éclaircissement de Yann – Médium Spirite 

« Faites la paix avec vos ennemis connus ou inconnus… » dit Jeanne…

Il est dit ici que l’Humain ne peut vivre éternellement dans la demi-mesure. En effet, celle-ci est corrosive sur notre esprit et en perturbe durablement  ses jugements comme ses actes, ce qui est,  somme toute, fâcheux. Lorsque « Jeanne » nous incite à faire la paix avec nos ennemis, bien entendu, nous tentons et parvenons très certainement à identifier ces ennemis qui nous voudraient du mal, nous souhaiteraient le pire, œuvreraient à notre perte, agiraient dans l’ombre… C’est sans oublier une autre composante de « l’ennemi », celui que nous portons en nous-mêmes, celui qui, jour après jour, ronge notre âme, manipule notre esprit, celui qui, au fil du temps, s’est institué en nous, allant même à s’auto-justifier intellectuellement. Il peut au fil du temps s’avérer le complice « utile & efficace » à toute réplique jugée indispensable afin de laver un affront, maintenir un honneur, un soi-disant équilibre dans les relations aux autres. C’est oublier que la mauvaise tentation de notre esprit à employer ces forces obscures tapies au fin fond de notre univers intérieur est une chose à laquelle il nous faut penser afin de purifier et éclaircir nos jugements, nos valeurs, celles qui servent de bases à notre moralité, à nos actes, à notre spiritualité.

En ce temps de Noël et du Nouvel An, il nous est demandé  d’accueillir en nous la bonne nouvelle mais qu’est-ce qu’une bonne nouvelle véhiculée par l’esprit de Noël sinon, une mainmise heureuse de l’espoir, de l’espérance, de l’unité que nous devons réunir en notre sein avant de vouloir la redistribuer à tous. Le cheminement des rois mages prouve que pour réunir comme en autant d’offrandes les ingrédients nécessaires à la purification, il ne faut craindre ni le chemin, ni le jour, ni l’obscurité, en un mot, l’adversité. En naissant le Christ-roi annonce l’avènement d’un monde nouveau, un tournant dans l’Histoire de l’Humanité. Bien évidemment, il ne nous est pas interdit de prendre cela au pied de la lettre. Soyons nous aussi concernés, cheminons inlassablement comme les rois mages, portons en nous les germes propices à désembrumer notre esprit, faisons naître de notre individualité, une personne nouvelle, pure et innocente, celle qui fréquentera ses semblables toute l’année à venir… Car chaque année se répète de ce vœu mais qu’en faisons-nous réellement dans les faits ?

Certes, la discorde et l’offense sont des réalités dépeintes comme réelles ou subjectives pour chacun d’entre-nous, elles s’amplifient ou pas avec le temps, prennent racines, peinent à s’apaiser, font souffrir parfois plus les uns que les autres. Pire, elles serpentent en nous et jamais ne semblent vouloir s’éloigner ? Qu’il est difficile de pardonner mais en y pensant un peu, puisque nous fêtons Noël, une naissance hors-norme, chassons nos hydres et accueillons renouvelés, nos meilleurs sentiments. Lorsque nous étions enfants, nous n’avions pas d’ennemis, nous n’avions pas de rancœurs, nous étions enfants innocents et nous avions cette capacité extraordinaire à aimer tout le monde. C’est en grandissant que nous changeons, que nous devenons sélectifs, intransigeants, c’est donc en régressant autour d’une nouvelle naissance porteuse d’espoirs que nous sublimons de nouveau notre esprit, celui qui sera donné à voir et à comprendre. Nous avons cette capacité à muer encore et encore et franchement pour notre plus grand bien mais aussi pour le plus grand bien des autres, même celui de nos ennemis donc pour le plus grand bien de ce que nous connaissons vaguement ou précisément, la Félicité Universelle.

La guérison de l’Humanité commence par  vouloir soigner nos petites dissensions internes, nos cicatrices douloureuses.  En effet, vous imaginez-vous exiger de l’indicible ce que vous ne pouvez même pas exiger de vous-mêmes ? Le pardon n’est pas un kit à monter soi-même, il ne s’acquiert pas comme quelque chose de matériel, ni comme un dû obtenu de façon automatique, non, le pardon est toujours une démarche qui nous est propre, cette démarche est naissance en nous puis grandit sur des bases solides, véritables et se doit d’être projeté vers l’extérieur, vers ceux qui le réclame sans même le dire. Mettre fin aux souffrances avec les autres commenceraient donc par mettre fin à nos propres souffrances, à nos illogismes comportementaux, à nos ressorts liés à nos ressentiments devenus, tels des réflexes garde-fous. Pour cela, il faut beaucoup de qualités, à commencer par l’humilité.

Chaque début d’année débute par des résolutions, souvent abstraites ou à visées matérielles, la résolution est un vœu que nous formulons pour mieux nous conduire, c’est déjà mieux mais qui passe Mars et son feu avec intacts ses désirs d’accomplissement de soi  a de bonnes chances d’y parvenir de manière définitive. La paix étant le ferment de la joie, il convient de l’épouser sans discourir plus que nécessaire.

« Allez en paix », souvent entendue, cette recommandation à la sortie de la messe par exemple n’est pas sans arrière-pensée, elle invite plus fermement qu’il n’y parait, à lui faire de le place. Pour ne pas nous perdre dans des circonvolutions hasardeuses, nous devons nous ressaisir, tout le temps mais surtout sans concession car la paix ne se négocie pas comme le souligne Jeanne, la paix se veut dominatrice tout simplement pour ne pas apparaître dénuée de profondeur ni se présenter comme quelque chose de marchandable. La fédération des Êtres ou l’harmonie générale si vous préférez prendrait donc des allures de soumissions au respect, à l’Amour du prochain, à l’acceptation des différences, ainsi de suite…

Vous êtes la bonne personne pour vous-même donc pour les autres, entre ces deux états de conscience, la paix face aux turpitudes étouffées… ou pas. Ce qui est sens fait loi et la loi est un sens au bien commun qui d’ailleurs ne connait pas la demi-mesure. Offrir la paix, c’est se donner du répit, mieux c’est accepter l’épi et ses promesses. Un peu pour cela que vous fêtez l’épiphanie.

Texte spirite* :

« De revenir à la source, j’y attendais quelque chose d’incomparable, il me fut alors donné de voir un jaillissement comme jamais je n’en avais vu mais avais-je encore besoin de voir pour boire ? Nul ennemi à l’horizon car je ne me connaissais même plus de failles, de faillites ni même d’obscures et anciennes fâcheries. J’étais là, conscient, sans aléas intérieurs ni extérieurs, j’étais la paix même. Plus rien pour craindre ou se faire craindre, tout simplement, cela n’existait plus… ».

En latin, dites-le vous.

Spiritement,

Yann d’AuxiMédium Spirite (cliquez sur le nom pour visiter le site de voyance).

*Reçu par biais de séance spirite.

Pour une consultation de voyance avec Catherine d’Auxi (cliquez sur les liens)

© Catherine d’Auxi Droits réservés (copyright)

 

3 Comments

3 Comments

  1. Louis

    1 janvier 2017 at 10 h 45 min

    bonjour  Catherine   je viens de ce pas vous souhaiter   une bonne année  de santé  à vous et votre familles  proche. Je me  permets  de vous  embrasser   spirituellement  et je vous remercie  pour vos conseils et  votre  aide spirituelle. Que cette année  vous apporte le meilleur. Louis

  2. Sylvie Arnaud

    23 décembre 2014 at 7 h 06 min

    Moi qui n ouvre jamais mon FB au réveil …. Il est évident que j ai été poussé à l ouvrir pour lire ce texte et me connecter à vous et Jeanne . Belles fêtes dans le vrai sens de Noël

    • Catherine

      23 décembre 2014 at 7 h 19 min

      Bon Noël Sylvie, mes prières vous accompagnent 🙂
      Je vous embrasse très fort.
      Catherine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce blog est dofollow ! 

To Top
Boosté par WP-Avalanche

Grimoire Secret des Poudres Magiques

Unique, cet ouvrage est une Initiation à la Magie Verte ou Magie Végétale.

Cliquez sur ce lien pour le découvrir…

Esotériquement vôtre.

(fermez la fenêtre pour poursuivre votre navigation).