Animal Totem

La tortue ce support inaltérable du monde animal alchimique

La tortue, ce support inaltérable du Monde…

tortue-planete

Il y a certaines cultures qui pensent fermement que la terre repose sur le dos d’une tortue géante. Comme d’autres peuplades vivraient en pensant que la terre repose sur le dos d’un serpent, d’un éléphant, d’un dragon… Plus généralement, c’est le dos de la tortue qui l’emporte en insistance, en légendes tenaces…

La théorie qui est communément nommée « Géoterrapinism » est survenue, il y a très longtemps» chez les Indigènes formant  les cultures en Extrême-Orient (Chine, Vietnam, Corée, Inde, Tibet…) Indiennes d’Amérique (Du Mexique à l’Alaska) voire également en Polynésie comme en Australie (Aborigènes). Cette information ramenée des premiers voyages l’a été par un dénommé « Jasper Danckeaerts ». Lui, collecta cette information auprès des Indiens d’Amérique, son «  Journal of Jasper Danckaerts » couvrant la période : 1679-1680 et qui fut publié à New-York en 1913.

Toutefois, cette théorie pénétra l’Europe dès les années 1600. Les Amérindiens, pour prendre un exemple, en effet, pensaient que la Tortue avait vocation à tenir un rôle cosmogonique afin de bâtir, grâce à sa Sagesse, sa lenteur et sa discrétion, le Monde avec comme atout indissociable un temps infini pour y parvenir. Il faut savoir que la Cosmogonie est une Théorie sur la formation de l’Univers.

Nous devons comprendre qu’autrefois, l’espérance de vie était très courte et voir, jeune, une tortue naître vous laissait à penser que vous ne la verriez pas mourir, ce qui lui donnait cette dimension privilégiée par la nature d’exister et de survivre très longtemps et ce, même après la disparition des hommes, témoins de son existence, l’imaginaire faisant le reste.

Avouez que c’est là, une croyance peu banale et à l’aspect bancal pour nous qui vivons dans une ère moderne, matérialiste et qui avons désacralisé les dimensions fantastiques des Animaux pour n’en privilégier que l’aspect visuel-Zoo. Mais ce qui se visite ne s’apprend pas toujours, c’est la controverse a contrario de la Tortue et de l’Homme pressé. L’adolescent ou autre qui souffre de procrastination n’est-il pas comme la Tortue ? Un peu en chantier perpétuellement indéchiffrable pour son entourage mais si logique pour lui. Que fait-il de sa lenteur, un atout ? Perdre du temps ou prendre son temps, voilà bien des considérations à comprendre, à défaut d’accepter, envers ceux qui pensent le temps autrement que la plupart des gens.

Un peu philosophe et inspiré, je pourrais dire que bâtir demande du temps mais le temps bâtit également ce qui lui sert au mieux.

Yann d’Auxi Médium Spirite (cliquez sur le nom pour visiter le site de voyance).

Pour une consultation de voyance avec Catherine d'Auxi (cliquez sur les liens)

© Catherine d’Auxi Droits réservés (copyright)

3 Comments

3 Comments

  1. Nathalie

    4 mars 2014 at 19 h 32 min

    Article très intéressant . Merci. !

    • Catherine

      4 mars 2014 at 19 h 35 min

      Bonsoir Nathalie,
      Demain la suite…
      Bonne soirée.

  2. Frédéric

    4 mars 2014 at 9 h 01 min

    Vous pouvez lire aussi le mythe de la création du monde, une très jolie légende des Amérindiens Hurons-Wendats qui nous explique comment le monde s’est crée sur le dos d’une grande tortue….
    Frédéric

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce blog est dofollow ! 

To Top
Boosté par WP-Avalanche