Année symbolique

Galette des Rois symbolisme des Rois Mages

Galette des Rois symbolisme des Rois Mages

Le fondement de l'Epiphanie – message de Viviane Esprit relai

Galette des Rois symbolisme

"Vous avez à l’occasion de la fête appelée « Epiphanie » le devoir de prendre conscience de la manifestation des volontés divines. Votre coutume est un appel inconscient à la visibilité de toute divinité et vous dégustez ce désir en proclamant roi ou reine celui ou celle qui sera désigné par le sort. Voilà bien à travers un acte profane un engagement à vouloir réaliser qu’il existe plus haut que soi, plus érudit et plus à même de montrer l’exemplarité. La spiritualité n’est pas absente de ce rite, elle y est accrochée profondément. Puissiez-vous réaliser que la manifestation du Créateur est à même de réunir autour d’une table les familles, vous parlerez donc de l’unité familiale comme commandeur de vos envies mais aussi comme annonciatrice de vos nécessités. Et lorsque cela passe par un enfant couronné, c’est encore mille fois plus juste. Faites donc place aux enfants, ils vous représentent ce jour-là tout spécialement." Viviane Esprit de Bon Aloi

« Épiphanie » est un mot d'origine grecque, Ἐπιφάνεια (Epiphaneia) qui signifie « manifestation » ou « apparition » du verbe φαίνω (phaïnò), « se manifester, apparaître, être évident ».  L'utilisation du terme est antérieure au christianisme. Les «Épiphanes» sont, dans la culture grecque, les divinités qui apparaissent aux hommes, comme Zeus, Athéna, Hermès, Héra, Poséidon, Déméter, Héphaïstos, Aphrodite, Arès, Artémis, Hestia, Dyonisos, Apollon…

Commentaire de Catherine

Aujourd'hui Noël, ce sont les cadeaux, l'Epiphanie la galette et le "tirage au sort". Viviane nous rappelle que la spiritualité est le fondement de cette célébration qui, bien que profane, a pour objectif fondamental la réunion des membres d'une même famille autour d'un gâteau dans le partage et l'acceptation d'une volonté supérieure à la nôtre. Sera alors désigné le Roi du jour et si c'est un enfant, il a pour vocation de représenter LA FAMILLE en son entier.


Rois Mages légende ou fait historique ?

Galette des Rois symbolismeL'Évangile de Matthieu nous apprend que les Mages sont des astrologues et qu’ils donnent de l’or, de l’encens et de la myrrhe. Devenus personnages légendaires, qualifiés de « rois », on leur donne des noms : Gaspar, Melchior et Balthasar. Les crèches les représentent en costumes orientaux et accompagnés de chameaux. Que pouvons-nous en penser ? Les exégètes sont des savants qui étudient les textes de l’Ancien et du Nouveau Testament en hébreu, en grec, et dans de multiples langues anciennes, qui vérifient les différents manuscrits, comparent les genres littéraires, les écrits du Judaïsme de la période qui précède immédiatement les Evangiles. Avec les historiens qui étudient le premier siècle après Jésus Christ et les premiers temps du christianisme avaient tendance à considérer cette histoire comme un récit didactique, c’est-à-dire destiné à faire comprendre quelque chose plutôt qu’à relater un fait ayant réellement existé. Aujourd’hui, force est de constater que certains éléments historiques sont réels dans ce récit. Hérode était cruel et on sait qu’il a fait d’autres massacres à commencer par l’assassinat de ses propres fils de peur qu’ils ne lui volent le pouvoir. Un astrologue arménien, Tiridate a fait en 66 le voyage à Rome pour rencontrer Néron. Les astronomes astrologues s’adressaient aux puissants pour en obtenir des récompenses. Flavius Josèphe relate que des sages venus de Perse visitent Hérode* et lui disent : « Nous venons de Perse, nos ancêtres ont recueilli des Chaldéens l’astronomie qui est notre science et notre art… ». L’étoile leur est apparue et signifie la naissance d’un roi qui dominera sur l’univers. L’étoile les conduit à Jérusalem mais disparaît. Hérode leur recommande de lui indiquer qui est la personne désignée par l’étoile, mais les Perses ne reviennent pas et Hérode fait massacrer 63.000 enfants de moins de trois ans. On peut donc en conclure que le récit est vraisemblable selon les mentalités et coutumes de l’époque, et qu’il est parvenu à Flavius Josèphe. Celui-ci n’y a pas vu de rapport avec la naissance de Jésus, mais la similitude est étonnante. Flavius Josèphe a-t-il été la source de Matthieu ou Matthieu la source de Flavius Josèphe ? L’Evangile de Matthieu semble avoir été écrit entre 60 et 85 ap. JC. Flaivus Josèphe (37 – +100) a quant à lui écrit la « Guerre des Juifs » aux alentours de l’année 77. La cruauté d’Hérode faisant massacrer des enfants que ce soit les siens ou ceux des autres paraît bien établie. L’histoire des Rois Mages est vraisemblable mais l’avérer comme un fait historique n’est pas possible en l’état de nos connaissances. Raisonnablement, il convient de tenir compte du fait que les légendes contiennent bien souvent des bases historiques réelles. Ce qui compte n’est-ce pas finalement le fait que Jésus, tout petit enfant, de la lignée de David, ait été accueilli par les bergers, les pauvres, et les Mages, des étrangers, de toutes races (l’un est noir), venus de pays lointains (situés à l’Est de l’Orient) et qu’il a effrayé les puissants (Hérode). Les Rois Mages, par leur seule présence, symbolisent la dimension universelle du message évangélique.

*E. Nodet, « Histoire de Jésus ? » – Editions Le Cerf, Paris 2003 et « Guerre des Juifs » – Cité qui sont deux ouvrages étudiant les écrits de Flavius Josèphe.


Cadeaux des Rois Mages Melchior, Balthazar et Gaspard. Qui étaient Melchior, Balthazar et Gaspard ?

Galette des Rois symbolisme

  • Melchior, venant d’Arabie et de Nubie, est représenté avec une barbe et des cheveux gris, offre de l'or à l'enfant, en symbole de royauté.
  • Balthazar, noir à la barbe noire, venant de Tarse et d’Egypte apporta la myrrhe, annonçant la sainteté et la mort terrestre du Christ.
  • Le jeune Gaspard, de Saba, lui donna l’encens en hommage à sa divinité.

On les dit astrologues et rois car ces hommes de grand pouvoir voyageaient avec beaucoup d’apparat et une grand magnificence. Ils étaient passés par la Perse.

Les présents amenés par les Rois mages sont d’une grande richesse symbolique :

–       L’or servait aux puissants et aux cérémonies religieuses. En Egypte, l’or était associé au disque solaire et au  Dieu Râ. On a retrouvé des amulettes et des masques mortuaires en or dans les tombes égyptiennes. A l’époque les quantités disponibles étaient très faibles et on extrayait l’or dans des endroits désertiques, sans eau et au prix du sacrifice de nombreux travailleurs (qui n’étaient pas des esclaves). En Magie, l’or est associé au Soleil (Tiphéreth – domicile du Christ vivant).

–       La myrrhe est aussi ancienne que l’encens. Les égyptiens la connaissaient depuis 4 millénaires et l’utilisaient notamment pour les embaumements. C’est une gomme résine aromatique produite par un arbre. Les lieux de production étaient situés dans l’actuel Yémen et elle était transporté par des caravanes de chameaux jusqu’à Pétra d’où elle était distribuée dans le bassin méditerranéen. Pour les hébreux, la myrrhe est un des principaux composants de l’huile d’onction sainte. En Magie, la myrrhe est associée à Vénus (Netzach – domicile de la Mère Divine en tant que Grâce et Beauté).

–       L'encens est un terme qui qualifie diverses substances dégageant une odeur agréable lors de leur combustion ou de leur chauffage. Les égyptiens considérés comme les plus grands parfumeurs de l’antiquité firent grand usage de l’encens, le nom employé pouvant être traduit par « ce qui rend divin ». La fumée de l’encens montant vers le ciel symbolise la prière qui monte vers Dieu. En Magie, l’encens est associé à la Lune (Yesod – le Fondement de toutes choses).


Epiphanie la galette des Rois

Galette des Rois symbolismeLa galette des Rois est un gâteau célébrant la venue des Rois Mages, traditionnellement vendu et consommé avant, pendant et après cette date. La venue des Rois Mages est fixée au 6 janvier mais est fêtée par l’Eglise le dimanche approchant cette date.

A l’origine, lors des saturnales (fêtes romaines se déroulant de la fin décembre au commencement de janvier), les romains désignaient un esclave comme « roi d’un jour ».  Il s’agissait alors d’inverser les rôles et de déjouer les jours néfastes de Saturne. Au cours d’un banquet, les romains utilisaient un gâteau pour élire le Maître des Saturnales ou le Roi du désordre. Ce Roi du jour avait alors le pouvoir d’exaucer tous ses désirs pendant la journée avant soit d’être mis à mort, soit de retourner à sa vie servile. Pour assurer une distribution aléatoire de la galette, il était coutume que le plus jeune se place sous la table, représentant ainsi l’oracle d’Apollon afin de « tirer  le Roi » ce que Tacite relate dans ses écrits.

C’est cet usage qui est parvenu jusqu’à nous.

C’est à la fin du XVIII° siècle que des fèves en porcelaine apparurent représentant l’Enfant Jésus.

Recette magique de galette des Rois

Utilisation magique : Dédiée particulièrement à la Mère. pour acquérir sa Force et son invulnérabilité.

Ingrédients : Pâte feuilletée pour deux tartes (2) – 120g de poudre d’amande – 3 œufs – 120g de sucre en poudre – 120g de beurre mou – 1 sachet de vanille en poudre – 1 fève

Préchauffez le four sur 180°. Mettez la première pâte à tarte (ronde) dans votre moule. Travaillez le beurre mou et le sucre avec un fouet jusqu’à ce que le mélange soit homogène et mousseux. Ajoutez ensuite la poudre d’amande, 2 œufs et la vanille en disant : O Terre sacrée, qui produit et reproduit tout sans qui rien ne peut naître ni mûrir, accorde ce que je demande, mets dans ces herbes que tu crées les vertus bienfaisantes et magiques. Et toi, herbe puissante, sois donc propice, bénéfique, bienfaisante et permet moi d’utiliser tes bienfaits à bon escient. Merci Terre Mère, je te salue. Merci Plante, je te salue. Garnissez le centre avec le mélange et étalez-le, ajoutez la fève. Recouvrez avec la seconde pâte feuilletée. Soudez les deux pâtes en pressant le tout puis retourner le bord en le pressant comme un ourlet. Marquez le bord avec les dents d’une fourchette. A l’aide d’un pinceau, badigeonnez la surface de la galette avec le dernier jaune d’œuf dilué dans un tout petit peu d’eau froide en disant : Esprit de Mère, je te relie à ceux qui mangeront cette préparation afin qu’ils prennent  ta force et ton invulnérabilité. C’est ma volonté,  qu’il en soit ainsi !  Avec votre couteau, faites des croisillons sur la pâte et piquez légèrement afin d’éviter qu’elle ne gonfle et enfournez pour 40mn en disant : Vous, les Anges du Ciel qui connaissez tous les mystères, accompagnez-moi aujourd'hui. Dieu de Lumière, protégez-moi aujourd'hui. Que mon Chaudron Sacré bouillonne de vie et d'Amour, que le Feu emplisse ma préparation de passion, que l'Eau insuffle l'Amour, que l'Air souffle la Paix, que la Terre densifie, mélange et lie Passion, Amour et Paix. Que l'Esprit soit avec moi. Qu'il en soit ainsi. Bénissez la préparation par tout signe à votre convenance (Signe de croix, Signe de la Mère…)

Recette extraite du livre "La Cuisine Magique – Grimoire secret" de Catherine d'Auxi

Alors…

oofre spéciale Noel

Catherine d'Auxi Voyante Médium Cartomancienne (cliquez sur le nom pour visiter le site de voyance)

Pour une consultation de voyance avec Catherine d’Auxi (cliquez sur les liens)

© Catherine d’Auxi Droits réservés (copyright)

Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce blog est dofollow ! 

To Top
Boosté par WP-Avalanche