Faire taire un fantôme - proverbe groenlandais
Fantome

Faire taire un fantôme – proverbe groenlandais

Faire taire un fantôme

« Quand on veut faire taire un fantôme, il grandit de plus belle. »

Commentaire de Catherine

 

Sans doute un lecteur peut s’interroger sur la raison qui m’a fait sélectionner ce proverbe.

De quel fantôme est-il question ? Un Esprit dématérialisé, un ectoplasme qui se densifie au point de se faire connaître ou reconnaître par un ou une incarnée ? Ou bien ce que l’on peut appeler un fantôme du passé ? A ce moment, il s’agit de personnes rencontrées autrefois avec lesquelles les relations ont pu être dysharmonieuses et nous atteindre, voire nous traumatiser.

Dans le premier cas, celui d’un Etre dématérialisé qui a quelque chose à transmettre, à dire, à faire sentir, une présence à imposer, plus on tentera de le repousser, plus il mettra d’énergie à se matérialiser et à montrer sa présence. Si tel est le cas, la Sagesse ne consisterait-elle pas dans le fait d’écouter ce qu’il a à nous transmettre, sans peur, de leur apporter assistance si c’est nécessaire et de transmettre leur message si besoin. Une fois cela réalisé il va de soi qu’il convient « d’exiger » un départ vers d’autres sphères, à défaut une cohabitation harmonieuse. Si décidemment, il n’est pas possible de venir à bout de cette situation, il convient de demander l’arbitrage des instances supérieures comme la Sainte Vierge dans son domicile de Binah Saturne.

Dans le second cas, celui des fantômes du passé, des êtres qui nous ont traumatisé, plus on tentera de les oublier par la force, plus leur souvenir reviendra en effet boomerang. On ne peut indéfiniment mettre les douleurs dans la poche et le mouchoir dessus. Si le bourreau n’est plus à côté mais que la douleur reste présente, la solution la plus simple consiste à prier pour lui et la prière toute adaptée est la Prière du Pardon de Saint François d’Assise ou celle de l’Abbé Bessière.Les prières ont un effet salvateur non seulement pour celui/celle à qui elles sont destinées mais également pour celui/celle qui les dit.

Ce qui est important c’est que les fantômes, qu’ils soient ectoplasmes ou traumatismes nous laissent en paix.

Proverbe sélectionné par Catherine d’Auxi Voyante Médium et Cartomancienne  

© Catherine d’Auxi Droits réservés (copyright)

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce blog est dofollow ! 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top
Boosté par WP-Avalanche