Art et ésotérisme

Cocteau Twins Liz Fraser ou la voix d’un Ange

Cocteau Twins Liz Fraser ou la voix d’un Ange

Cocteau Twins Liz Fraser ou la voix d’un Ange

Le groupe « Cocteau Twins », fondé en 1979 et dont le nom, contrairement aux apparences, n’est pas un hommage au poète français du même nom, est un groupe resté à part tant son style, à l’époque, se situait en marge des autres. Son nom qui nous ramène à notre célèbre artiste provient en fait d’une première version de « No Cure », morceau de « Johnny and the self Abusers », qui deviendra plus tard plus célèbre sous le nom de « Simple Minds ». Aujourd’hui dissous (1997), la formation « Cocteau Twins » était composée à l’origine de Liz Fraser (chant), Robin Guthrie (batterie guitare) & Will Heggie (guitare basse) puis Simon Raymonde en lieu et place de Will Heggie. Le genre musical du groupe était spécifié comme suit : « heavenly voices, dream pop, ambient, néo-classique, rock gothique, post-punk, new wave, new age ».

Immanquablement, il est de ces Artistes, musiciens, chanteurs ou autres, qui nous donneront toujours un peu plus que les autres via ce supplément de grâce, de pureté angélique, de certitude quant au fait d’être relié(e)s à la Source, celle de Dieu himself. Elisabeth Davidson Fraser en est l’exemple parfait. Née en 1963 à Grangemouth en Ecosse, elle a enchanté au sein du groupe « Cocteau Twins », le public des années 80 d’une voix si éthérée qu’elle a vite été désignée en son temps par certains journalistes spécialisés comme : « la voix de dieu » ou « la voix de dieu ressuscité » ; bon, avouons-le tout de même, au contact de l’émotion pure, on dégaine assez vite les superlatifs et formules les plus osés, à tort ou à raison… mais gageons que de son côté, le Créateur, Lui, ne s’en est jamais offusqué, bien au contraire…

Il Cocteau Twins Liz Fraser ou la voix d’un Angefaut dire que  la Dame à l’image évanescente, mystérieuse voire insaisissable, possède une tessiture vocale de Soprano très prononcée toujours  perçue comme un instrument à part entière, dès lors, on comprend mieux la raison d’être touché à l’âme par sa grâce enchanteresse, ainsi que par son aura. Sa façon de chanter pour le moins atypique, sa façon unique d’employer l’anglais, l’écossais puis de leurs substituer des phrases à peine compréhensibles voire d’inventer des termes, plus pour leur texture que leur sens, lui ont valu outre-manche, des manchettes journalistiques dans lesquelles sa performance était désignée éthérée, d’un autre monde… Elle a déclaré utiliser des mots étrangers dans ses chansons sans savoir ce qu’ils voulaient réellement dire, par le fait qu’ils n’avaient un sens qu’au moment précis où elle les chantait.

Cocteau Twins Liz Fraser ou la voix d’un Ange

Voix aérienne, mélancolique, mystérieuse, onirique, secrète, délicate, accolée à des paroles obscures, baignant dans une forme éthérée plus que sur le plan physique, transcendée par une inspiration d’un autre monde et couplée à la guitare si particulière de Robin Guthrie aux arpèges climatiques d’une grande beauté, elle nous rappelle, si besoin est, que les strates angéliques sont assurément d’une grande sensibilité, d’une douceur infinie. Une façon toute personnelle de nous convaincre que l’outre-tombe ne peut pas être si sombre, qu’à l’instar de Cocteau lui-même, le Poète, qui disait que pour exprimer son âme, nous n’aurions que notre visage, Liz, elle, invariablement, nous offre à tout jamais de son charisme et de sa voix, les deux.

Cocteau Twins Liz Fraser ou la voix d’un Ange

La chanteuse Elisabeth Fraser a continué de chanter après la dissolution du Groupe. Elle a collaboré, notamment, avec Massive Attack (Teardrop) ainsi que sur la bande originale du célèbre film « le Seigneur des Anneaux… » et même si sa voix n’est peut-être plus ce qu’elle fut, nous gardons d’elle une enveloppe particulière, une quasi-médium scénique, elle fait et fera toujours partie de ces Êtres d’exception dont la profondeur n’a d’égale que ses performances qui peuvent effectivement venir du ciel. Alors, à partir de ce constat-postulat, cette élue qui parlait aux Médiums des années 80 gardera pour toujours une place à part dans l’univers de la chanson pop-dream… mystique.

Yann d'Auxi Médium Spirite (cliquez sur le nom pour visiter le site de voyance)

Pour consulter Catherine d'Auxi  (cliquez sur les liens)

Copyright – Catherine d'Auxi (droits réservés)

Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce blog est dofollow ! 

To Top
Boosté par WP-Avalanche