Mai le mois de Marie

10,00

Mai le mois de Marie

Le plus ancien des mois consacrés. Si les Jésuites en ont été les initiateurs, les Camilliens l’ont inauguré dans sa forme actuelle recommandant que, la veille du premier mai, dans chaque habitation, on dressât un autel à Marie, orné de fleurs et de lumière, devant lequel chaque jour la famille se réunissait pour réciter des prières en l’honneur de la Sainte Vierge avant de tirer au sort un billet qui indiquerait la vertu à pratiquer le lendemain.
Ce livre vous propose 31 lectures journalières avec une prière différente chaque jour, se terminant comme autrefois par le Magnificat, La méditation d’une des 7 vertus de Marie, je Vous salue Marie, la phrase écrite sur la médaille miraculeuse « Ô Marie, conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous » et l’invocation à la Vierge très Sainte. C’est ainsi, qu’ensemble, nous célébrons Marie.
Dédicace sur demande et envoi personnalisé.
ISBN 978-1-291-84280-7

En stock (peut être commandé)

Description

Pensez a laisser un commentaire, une surprise vous attend !

Mai le mois de Marie

Mai le mois de Marie est le plus ancien des mois consacrés, vit le jour à Rome et se diffusa dans tous les Etats pontificaux, puis dans le reste de l’Italie et enfin dans toute la catholicité.

La promotion de ce mois de Marie doit beaucoup aux Jésuites car à leur initiative, il ne s’agit plus de méditer seulement la vie, les vertus et les privilèges de la Sainte Vierge mais de s’en inspirer pour sanctifier la vie quotidienne en pratiquant chaque jour une vertu. Ainsi, chaque jour du mois de mai, les fidèles méditaient une vérité sur la vie chrétienne en fonction de laquelle ils s’imposaient une pratique particulière.

Au XIII° siècle le roi de Castille avait associé la beauté de Marie et le mois de mai dans une de ses chansons.

Au XIV° siècle, le bienheureux dominicain Henri Suso avait l’habitude de tresser des couronnes de fleurs pour les offrir au premier jour de mai à la Vierge.

En 1549, un bénédictin publie un livre « le mois de mai spirituel » et Saint Philippe Néri exhortait les jeunes gens à manifester un culte à la Sainte Vierge (il réunissait les enfants autour de l’autel de la Sainte Vierge pour lui offrir les fleurs du printemps et les vertus écloses dans les jeunes âmes).

Au début du XVIII° siècle l’Eglise franciscaine et royale de Naples qui pratiquait déjà le mois de Marie fut rejointe dans ces pratiques par les dominicains de Fiesole qui décidèrent alors d’honorer la Vierge tous les jours du mois de mai. Le « Mois de Marie » atteint la France à la veille de la révolution. La vénérable Louise de France fille de Louis XV et prieure du Carmel de Saint-Denis) en fut une zélée propagatrice.

Cet usage eut un caractère général avec les missions de la Restauration et fut officiellement approuvé par le Saint-Siège en novembre 1815.

Informations complémentaires

Poids 171 g
Dimensions 21 × 15 × 0.6 cm

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Mai le mois de Marie”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce blog est dofollow ! 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top
Boosté par WP-Avalanche