A quel doigt portez-vous vos bagues ? - Diamant Voyance
symbolisme corps humain

A quel doigt portez-vous vos bagues ?

A quel doigt portez-vous vos bagues ?

L’esthétique et le paraître, vos vitrines. A quel doigt portez-vous vos bagues et que révélez-vous ?

Nous avons tendance à l’oublier mais nous portons tous ou presque des bagues, des bijoux pour notre simple plaisir, en réalité, nous donnons aux autres des informations quant à notre personnalité et au caractère qui l’anime.

avec Catherine d’Auxi Voyante, Médium et Cartomancienne, auteur de l’article.

Ainsi, nous lâchons au grand jour et à la vue de toutes et tous quelques codes, pactes secrets et alliances à des modes, mouvements, groupes et ces signes d’appartenances peuvent nous placer à la marge en soulignant une mésaventure, une angoisse, une position ferme d’esprit, une rébellion interne quelque peu enfouie ou exprimée au grand jour mais du coup détectable voire outrancière (ex : tête de mort).

En fait, personne ne met sur soi, ses mains, des bagues au hasard car évidemment, si tel était le cas, ce serait le fruit de l’inconscient et celui-ci révèlerait alors bien des choses pour un public connaissant quelques clés de décodages sur le port du bijoux aux mains. Des bagues consciemment ou inconsciemment disposées sur soi, faites-vous juges de vous-même…

Précision : Ami(e)s lecteurs, lectrices, le symbolisme évoqué ci-dessous est comme attenant à la sphère judéo-chrétienne pour le moins celle d’Europe. Pour les autres Continents, le symbolisme peut être vécu de manière différente.

Le descriptif se doit d’être compris comme des messages. Par exemple, lorsque vous portez une alliance ou une bague de fiançailles, vous déclarez au monde entier, au premier coup d’œil « occupé(e) ! ».

Ainsi, les doigts représentent :

Le Pouce => Vos parents
L’Index => Vos frères et sœurs
Le Majeur => Vous-même
L’Annulaire => Votre partenaire
L’Auriculaire => Vos enfants.

Le Symbolisme des Doigts :

Pouce : c’est le doigt du renouvellement, le méridien du poumon, la protection d’un territoire. L’enfant suce son pouce pour se rassurer, son territoire est si petit… C’est le doigt de la positivité, celui qui fait « pause » dans le sport en général ou autres activités.  Porter une bague au pouce peut donc être perçu comme une distinction ou exclusion de la masse au profit d’une communauté.

Index : C’est le doigt de la direction, les politiques en abusent dans les discours, doigt de l’autorité, on montre, on désigne, on accuse, c’est le doigt qui gratte, qui va au contact d’un problème gros ou petit. Il est très grave lorsque papa et aussi maman le destinent à leurs enfants. L’index est parfois suprême (voir les groupes extrémistes qui terrorisent la planète). Il propose le méridien du gros intestin, là où se placent les points du lâcher-prise.  C’est le doigt qui commande, une bague à cet endroit révèle un désir de se freiner ou non en regard de son impétuosité ou au contraire, une ferme intention d’être perçu comme le chef, le meneur.

Majeur : C’est le doigt du sexe, de la sexualité donc de la puissance réelle ou supposée lorsqu’il est brandit en doigt d’honneur.  C’est le plus grand des doigts situé au milieu des autres. Une bague à cet endroit souligne un caractère calme mais parfois indéterminé, équivoque. On peut donc en déduire avoir en face de soi une personne avec un potentiel émotif certain donc attaquable.

Annulaire : Le doigt de l’alliance, le méridien du triple foyer car recelant trois énergies fondatrices : l’énergie ancestrale (individuelle et potentiellement puisée jusqu’aux aïeux), celle de la terre (la Matière) et celle du Ciel (espace, spiritualité). Ces trois énergies s’allient et donnent à la personne cette faculté de savoir faire la part des choses. La personne portant une bague à ce doigt est en mesure de se projeter en avant à partir de son passé, elle se guide. L’alliance car c’est souvent elle qui se place à cet endroit marque bien les étapes avec : l’avant, le pendant et l’après si un divorce survient. Ôter son alliance, c’est vouloir être plus léger, moins réfléchir et s’octroyer plus de liberté comme certaines personnes qui n’hésitent pas à enlever cette bague de fidélité avant de draguer  voire tromper leur conjoint(e)… pour la remettre en place sitôt le forfait commis.

Auriculaire : C’est le doigt de la pensée, de l’émotion. Il porte le méridien du cœur, de l’intestin grêle. Il symbolise le quotient émotionnel et cette faculté d’absorber tout ce que la vie met à notre disposition. Représentant de Mercure, il est le doigt intelligent souvent exprimé en « mon petit doigt me l’a dit ! »… Symbolisé  pour le passé (gauche) et l’avenir (droit). Afficher une bague à ce doigt souligne une personnalité enfantine ou même adulescente comme on peut l’entendre aujourd’hui. Il s’agit ici pour le possesseur d’une bague à l’auriculaire d’une personnalité nostalgique, épris sans doute d’un idéal prenant sa ou ses sources dans le passé, l’histoire, les traditions. Les francs-maçons, les Nobles en portent à cet endroit plus ou moins de façon discrète car ostentatoires comme peuvent l’être les chevalières. 

Symbolisme ésotérique et utilisation en Magie

Chacun des doigts va mettre en action un Elément, sachant que chaque main a une polarité distincte. La main droite a la polarité active de l’Elément, la main gauche, la polarité passive. Les doigts ont chacun une correspondance avec un Elément / Emotion :

– L’index, le Feu, la colère.
– Le pouce, l’Eau, l’amour.
– Le majeur, l’Akâsha, la Haute Magie, le mysticisme.
– L’annulaire, la Terre, le professionnel, l’argent.
– L’Auriculaire, l’Air, vie spirituelle, ésotérique.

Bagues, Dieux grecs et positions sociales.

Dans l’Antiquité, puisque la Bible enseigne qu’il faut interroger les temps anciens, en Grèce, les habitants portaient des bagues en fonction des bosses présentes sur la paume des mains tout en y associant des dieux qu’il fallait honorer bien sûr. Elle affichait et affirmait le rôle de chacun au sein de la communauté.

Pouce : Il représentait Poséidon, le dieu de la mer (individualité, indépendance, potentiellement destructeur), l’unique dieu à ne pas vivre sur l’olympe. Vous remarquerez que le pouce est singulièrement éloigné des autres doigts, la personne qui y porte une ou des bagues peut être perçue comme un esprit indépendant, libre-penseur et non-suiviste des modes.

L’Index : il est partenaire de Zeus, le roi des dieux (pouvoir, domination énergie). Porter une bague à cet endroit met en avant une prédisposition naturelle et assumée à commander comme à prendre des initiatives, des responsabilités.

Majeur : Affilié à Dionysos, dieu du vin et de la fête, symbolisant ainsi l’irrévérence, l’esprit rebelle, la décadence). Ce dieu impoli libérait les personnes de leurs inhibitions. Porter une bague à ce doigt trahit une volonté affichée ou sourde de ne vouloir faire que par et pour son bon plaisir sans trop se soucier des autres.

L’Annulaire : Il est lui en conjonction avec Aphrodite, la déesse de l’Amour, des sentiments et de la relation (saine). Il est possible que l’alliance se porte à ce doigt précisément depuis lors et souvent, ce doigt est pensé être directement relié au cœur par une veine.

L’Auriculaire : Il serait le dieu Arès, dieu de la guerre, du conflit, de l’affirmation de soi et de la compétitivité. Les mafieux, les « femens » portent une ou des bagues à cet endroit ; c’est le doigt du conflit potentiel ; dans l’Antiquité, porter une bague à ce doigt signifiait que la personne vivait un conflit intérieur. Se voir offrir une bague à ce doigt précisément doit vous alerter sur un élément conflictuel avec la personne vous faisant ce cadeau.

Pas de bague : Nous parlerons alors du dieu Hermès symbolisant un tempérament amical, serviable et aventureux. Il ne portait aucune bague. De vous, il serait possible de vous dépeindre comme quelqu’un de libre avec un esprit d’ouverture, une indépendance avec une certaine grâce, une paix en bandoulière et qui, néanmoins, peut être relative.  En général, la personne ne souhaite pas changer d’état d’esprit, ce qui ne veut pas dire qu’il n’y a pas progression de l’esprit.

Approche psychologique de Joseph Messinger

(Psychologue, écrivain, auteur d’ouvrages et de travaux sur la gestuelle, la communication) : Il a écrit : « les bijoux sont des poteaux indicateurs tellement visibles qu’ils en deviennent parfaitement invisibles à l’œil nu ».

Pour lui, l’Annulaire gauche est le doigt de l’implication affective, de l’engagement amoureux, celui qui porte une alliance dans notre culture. Doigt d’Aphrodite, déesse de l’Amour. Une femme célibataire qui met sa bague à l’annulaire dispense à la ronde le message inconscient ou non que son cœur est à prendre. Deux bagues sur ce doigt soulignent une personne qui étouffe (elle et/ou les autres) en recherchant obstinément ou un peu trop, la symbiose amoureuse.

L’Annulaire droit est le doigt de la ténacité, de la détermination comme de la persévérance.

L’Annulaire droit et gauche bagués délivrent peu ou prou ce message que la place est occupée mais que la porte reste entrouverte. La personne est sincère dans sa démarche, affectueuse, introvertie mais sociable. Nota : le mot « affectueuse » est toujours à prendre avec des pincettes car il cache à peine le mot « tueuse dans ou par l’affection ». Méfiez-vous des annonces matrimoniales ou de l’emploi répété  à l’oral de ce mot de la part d’une personne sauf si vous voulez absolument être aimé(e) à en mourir. Tout poète ou tragédien y verrait une belle mort…

L’Auriculaire gauche représente l’enfance, le passé, le souvenir comme l’immaturité sans omettre de souligner le mariage et les sentiments réels qui vont avec. Comme déjà vu, il s’agit cependant ici d’une personne probablement nostalgique d’un passé révolu. La régression et l’excès de l’évocation des souvenirs d’enfance. A charge de le savoir de faire évoluer son partenaire…

L’Auriculaire droit : Lui est le doigt de la vanité, de la curiosité, de l’arrivisme forcené (persévérance, ténacité). Doigt de l’avenir, des rêves et des projets. Un tel caractère n’est pas forcément domptable et peut impressionner voire subjuguer des partenaires, idem en Amour. Ambitieux, prétentieux, il s’affiche sans se cacher et vise la réussite voire l’hyper réussite.

Majeur gauche : Celui-là est le doigt de l’image, de soi, du rang social, du clan, de la famille, de la sympathie, de la séduction. Ce doigt bagué signifie une possible perturbation de l’estime de soi et/ou d’une quête éperdue de reconnaissance comme d’approbation de tout auditoire. En biais, chez les femmes, c’est le doigt des séductrices passives cherchant à plaire plus qu’à séduire. Pensez donc ici que toute braise peut brûler.

Majeur droit : C’est le doigt de l’organisation mentale, des talents cachés. Bagué en solitaire sur une main, il trahit une perturbation mentale, une mésestime personnelle. Un manque de stabilité en somme.

L’index gauche : Est le doigt de la soumission, de la possessivité, la jalousie. Bagué, vous saurez vous tenir à distance… ou pas.

L’index droit : Doigt qui accuse comme déjà dit, c’est l’appendice de l’image paternelle, de la domination, de l’orgueil et de l’autorité. Bagué, ce doigt révèle un caractère dictatorial, un possible tyran domestique… une femme baguée à ce doigt est généralement en recherche d’un substitut de père. A l’opposé, baguée à l’index gauche, elle contiendra en elle la philosophie maternelle carte un peu jalouse et exigeante dans la sélection de ses amis.

Pouce gauche : créativité, imaginaire (mysticisme), sensibilité, sensualité, en somme, c’est le doigt du plaisir. Bagué, il souligne une soif d’affection, de câlins avec ou sans sexualité. A voir.

Pouce droit : Le doigt de l’envie, de la libido assumée. Bagué, ce doigt annonce la couleur et souligne une recherche continuelle de sexualité. La revendication est claire et est exprimée, la personne est archi motivée sur ce sujet

Diverses approches psychologiques simples :

Etre bagué(e) à gauche > Attachement au passé.

Etre bagué(e) à droite > Implication à l’égard du futur.

Retirer la bague d’un doigt : exemple, l’annulaire : Désir inconscient de changer de partenaire.

Faire des va-et-vient avec sa bague : Capacité à juger votre interlocuteur et en attente de lui ou d’elle (anxiété).

Porter une bague en collier : le trou de la bague montre alors une ouverture vers les autres, volonté de s’allier plus ou moins rapidement et solidement. On peut déceler une volonté scrupuleuse à bien sélectionner la personne pressentie ou en passe de l’être, surtout après un veuvage ou un divorce âpre, bref, une séparation, douloureuse. Je rajoute qu’il y a peut-être là une volonté inconsciente à prendre tous sa famille, ses amis comme ses collègues à témoin de son évolution amoureuse ou non.

Porter une chevalière : la personne a de la foi, beaucoup et surtout en ce qu’elle fait. Non dénué de courage, la personne assume fièrement son Être. Esprit chevaleresque.

Matière de la bague portée

– En diamant, vous êtes en quête ou vous affichez la pureté.
– En or, vous êtes conformiste, classique.
– En argent, êtes-vous hésitant ?

– Bague avec une grosse pierre : Volonté d’affirmation, domination de l’autre.
– Bague avec petite pierre : caractère réservé, discret, volonté d’effacement personnel.
– Bague fleur : désir de retrouver toute joie de la nature, féminité affichée.

La bague magique ou plus exactement l’anneau de Mage

L’Anneau est destiné à protéger mais également et surtout à établir une cohésion entre le corps et l’Ame, participe à la symbolique solaire du cercle, symbole de Pouvoir et concrétise la Domination et la Puissance Spirituelle. Il est de nature féminine et de polarité négative capable de repousser les influences néfastes. Il créé une limitation, élève une barrière, exprime un arrêt, une contrainte. Il symbolise une « servitude » acceptée (exemple l’Anneau du mariage) et pour le Mage/Prêtresse le Service de Dieu.

En argent ou or blanc, marqué de signes symboliques ou non (Pentagramme, triskel…), il se porte au majeur de la main droite qui correspond à l’actif, à l’avenir, à la volonté et aux initiatives. Il est possible mais non indispensable qu’il soit agrémenté de pierre ou de minéral :
– L’améthyste montée sur argent est la pierre des Prêtresses par excellence.
– La Pierre de Lune est la seconde pierre des Prêtresses. Elle développe toutes les qualités féminines d’intuition, de compréhension…
– Le diamant protège du mauvais sort et attire l’Abondance, c’est une pierre de Mage ET de Prêtresse.
– L’émeraude permet d’agir en toute sérénité, éloigne le mauvais sort et les esprits du mal. Idéale pour les Rituels d’Amour.
– Le saphir développe la connexion avec le Divin et protège de la jalousie et de la trahison.
– L’ambre développe l’altruisme.
– L’œil de tigre protège contre les mauvais sorts et renvoie les effets à l’émetteur.
– La turquoise apporte la sérénité dans l’action, attire la chance et éloigne le mauvais sort.
– Attention : Le rubis est la seule pierre qui n’est pas adaptée car il s’agit de la Pierre Philosophale. Montée sur or jaune et portée au majeur de la main droite, elle atteste du statut du Grand Initié.

Gestes inconscients

Vous faites tourner votre bague, vous réfléchissez et l’inquiétude vous gagne un peu, beaucoup… Ce geste vous dit qu’il est sage de ne pas se précipiter.

Même chose pour les personnes abonnées à l’Occulte, c’est une manière de se concentrer, d’appeler les Esprits, d’hypnotiser, de dominer ou de prendre le dessus d’une situation complexe. Malgré tout, il s’agit d’une volonté de parvenir à s’imposer. Quel courage les Médiums ici !!!!

Enlevez sa bague et la remettre est un signe d’agacement, d’énervement et d’une propension à sauter au cou de la personne responsable de l’immobilisation. Difficulté à la saine réflexion.

Et après, je ne veux de cette bague…

Surtout, ne jetez pas vos bagues. Pour une raison des plus simples, elles sont porteuses de votre énergie vitale et celle-ci ne doit pas être utilisée à votre insu. Vous pouvez l’offrir mais en ayant à l’esprit que c’est un peu de vous, de vos énergies, de vos émotions que vous offrez.

Réfléchissez au symbolisme des transmissions familiales de bagues de fiançailles. Si le mariage a été heureux, quel beau présage pour le suivant, si le contraire, quelle charge d’avance. Il suffit de penser à la bague de Lady Di.

Vous divorcez ? Votre alliance est porteuse de chagrins, de douleurs ? Vous ne pouvez décidément pas la garder ? Placez-la sur un papier aluminium, la face brillante vers l’extérieur. Une poignée de Sel ritualisé, fermez le tout et jetez dans une rivière (eau courante, pas la mer).

Ces éclairages subtils vous donnent des informations sur votre entourage, les gens en général, sachez donc mettre en adéquation le port d’une bague avec la personne qui vous fait face. Si vous n’avez plus en tête les éléments de cet article, observez, notez et revenez vérifier ici-même le sens et la symbolique qui vous auront échappés.

avec Catherine d’Auxi Voyante, Médium et Cartomancienne, auteur de l’article.

IMPORTANT, cliquez sur les liens :
La pratique de la Magie ne peut en aucun cas se substituer à un diagnostic ou à un traitement médical. Seul un médecin est habilité à établir un diagnostic et à prescrire un traitement.
Est-ce que la Magie Blanche est une Science exacte ? (cliquez sur le lien pour rejoindre l’article).
Magie Age de pratique (cliquez sur le lien pour rejoindre l’article).

© Catherine d’Auxi – Droits réservés (copyright)

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce blog est dofollow ! 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top
Boosté par WP-Avalanche