1er novembre Magie Blanche - Diamant Voyance
Année magique Almanach

1er novembre Magie Blanche

1er novembre Magie Blanche

Communion avec les Esprits et fête des morts

Le 1er novembre est en quelque sorte le jour de l’an de l’année ésotérique et l’occasion de célébrer un Rituel de Magie Blanche. Mais pourquoi ? Parce qu’il s’agit d’une communion entre incarnés et nos « chers disparus ».

A quel moment réaliser le Rituel ?

Le Rituel a lieu la nuit et est fonction de la position de la Lune :
En Lune descendante de 21 h à minuit (2021)
En Pleine Lune à minuit
En Lune montante de minuit à 3 h,
Et en Nouvelle Lune de 3 h à 6 h.

avec Catherine d’Auxi Voyante, Médium et Cartomancienne.

C’est le temps de la vieillesse, de la mort, des ancêtres. Mort du Dieu Soleil qui attend de renaître à la Déesse Mère au Solstice d’hiver. C’est le moment d’honorer les morts, liens avec le passé et comment les honorer ? En célébrant un Rituel de Magie Blanche. Cela peut apparaître comme une absurdité d’associer les mots « fête et mort ». Pratiquant de l’ésotérisme, il s’agit là d’une réalité impliquant que la mort n’est pas triste puisqu’il y a continuité de la vie de l’Ame ou survivance de l’Esprit.

Ce moment de l’année est particulier car annihilant le temps et l’espace, les mondes visible et invisible communiquent. Cette fête marque la rencontre entre les habitants du monde terrestre et ceux de l’Astral, dans un « sas » qui est un monde intermédiaire jouxtant la terre et l’Astral. On accède à la « Vallée des Rencontres » en empruntant « le petit pont de bois ». Ceux qui sont autorisés, incarnés ou non peuvent entrer et sortir mais surtout s’y rencontrer.

C’est l’occasion d’une Cérémonie ou Rituel qui a lieu la nuit et symbolise le passage nécessaire par la mort en éteignant le Feu, puis, en le rallumant. Pendant ce moment où le feu est éteint et où on est plongé dans l’obscurité la plus complète, on peut ressentir et prendre conscience de l’absence de la Lumière, de la réalité et de la consistance de la Nuit, de notre nuit intérieure. Mais c’est aussi par le feu rallumé dans l’obscurité que l’on peut percevoir notre Feu intérieur renaissant.

Ce cérémonial vise aussi à honorer les Ancêtres et à établir un contact avec les disparus, considérés comme source de conseil, de sagesse et d’inspiration car pour la traversée de la période obscure qui s’annonce, il nous faudra une lumière qui éclaire nos pas. C’est pourquoi, à cette période où la Porte est ouverte, nous pouvons solliciter d’être guidés par des Âmes supérieures désincarnées.

Réciproquement, ce moment est propice pour apporter notre aide spirituelle à ceux qui ont quitté ce monde. Cependant, le cheminement des âmes défuntes dans le monde spirituel est fonction de l’état de conscience qu’elles ont atteint au cours de leur vie. Plus leur conscience a été coupée du monde spirituel, plus ils sont perdus. Leur attention est toute tournée vers la terre et ce sont ces Ames qu’il faut aider.

Cet instant hors du temps est un seuil entre l’ancienne et la nouvelle année (ésotérique). En réalisant un Bilan, il nous permet de nous débarrasser de ce qui nous entrave, de nos « branches mortes ». Nous allons enterrer (mettre en terre réellement) quelque chose qui symbolise ce dont nous voulons nous débarrasser. En retournant à la Terre, nos « branches mortes » retournent ainsi dans le grand cycle de la vie.

Ce sas est synonyme de désordre, d’enchevêtrement des énergies subtiles.

Dans le passé, cette période de libération et de désordre se manifestait par un désordre social, les hommes s’habillant en femme et inversement, les barrières des champs étant démontées et jetées au fossé, les bêtes du voisin déplacées dans un autre pré, les enfants faisant des facéties… Il y a une survivance édulcorée et dénaturée de cette fête dans Halloween.

Le Rituel pratiqué a donc pour but d’aider les défunts, de leur demander aide et assistance et enfin de se libérer des entraves négatives du passé.

On symbolise le passage nécessaire par la mort en éteignant le Feu, puis en le rallumant. Pendant ce moment où le feu est éteint et où nous sommes plongés dans l’obscurité la plus complète, nous pouvons ressentir et prendre conscience de l’absence de la Lumière, de la réalité et de la consistance de la Nuit, de notre nuit intérieure  mais c’est aussi par le feu rallumé dans l’obscurité que nous pourrons percevoir notre Feu intérieur renaissant.

Ce cérémonial vise aussi à honorer les Ancêtres et à établir un contact, des praticiens non Médiums pouvant alors initier un contact médiumnique à cette occasion. Les disparus sont considérés comme source de conseil, de sagesse et d’inspiration, car pour la traversée de la période obscure qui s’annonce, il nous faudra une lumière qui éclaire nos pas. C’est pourquoi, à cette période où la Porte est ouverte, nous pouvons solliciter d’être guidés par des Âmes supérieures. C’est également un moment propice pour apporter notre aide spirituelle à ceux qui ont quitté ce monde car le cheminement des âmes défuntes dans le monde spirituel est fonction de l’état de conscience qu’elles ont atteint au cours de leur vie. Plus leur conscience a été coupée du monde spirituel, plus ils sont perdus. Leur attention est toute tournée vers la terre et ils ont alors clairement besoin de notre aide.

Vous souhaitez pratiquer ce Rituel de Magie Blanche? Il est enseigné dans les

où je transmets ce qui est fondamental, concret et puissant pour être Mage.

Code de déontologie
Magie Age de pratique
Est-ce que la Magie Blanche est une Science exacte ?
Magie et santé

© Catherine d’Auxi – Droits réservés (copyright)

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce blog est dofollow ! 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top
Boosté par WP-Avalanche